fbpx
 

Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[spacer][spacer]

Blabla confinement #3

Suite au succès des articles “blabla”, j’ai décidé un peu en retard de vous proposer un Blabla confinement, article dans lequel je vais vous raconter ma vie pendant le confinement que nous venons de vivre !

Deux mois viennent de s’écouler, et sincèrement, ils sont passés très vite de mon côté. J’avais au début honte de le dire, mais je me suis rendue compte que beaucoup de personnes sont dans la même situation. Peut-être parce que nous sommes introvertis, peut-être parce que nous avions assez d’occupation, peut-être parce que finalement, l’extérieur ne nous manque pas.

Retrouvez le premier blabla yoguique, puis le second par ici.


Les joies du télétravail

Pour la toute première fois, je suis passée en télétravail. Et nous n’avons vraiment pas eu le temps de nous organiser ! Pour ma part, j’ai commencé à me sentir mal avec une légère fièvre le dimanche 15 mars. Le lendemain matin ça allait mieux, je suis donc partie au boulot, nous savions déjà que les rassemblements de plus de 50 personnes étaient interdits.

Le lundi après-midi, j’ai recommencé à sentir de la fatigue et à avoir une petite fièvre, j’ai donc prévenu mon collègue qui était déjà en train de prévoir le télétravail en recueillant nos contacts personnels. Il m’a “autorisé” à rentrer chez moi. Après quelques formalités et mon bureau rangé, j’étais prête à rentrer. Mais je n’en revenais pas : 6 semaines à la maison ?

De plus, je travaille dans le tourisme, alors on savait tout de suite que ça serait compliqué.

Les premiers jours, c’était assez difficile de se concentrer, et la charge de travail n’était pas vraiment élevée. Puis les semaines ont passé, les nouvelles sont tombées : le dé-confinement aurait lieu le 11 mai et certainement pas avant.

Heureusement, nous organisions des visio-conférences avec les collègues pour parler de certains dossiers, ce qui permettait de se sentir moins seule ! Et depuis le 11 mai, notre service reste en télétravail jusqu’à nouvel ordre. Nous n’avons aucune vue sur la reprise classique au bureau.

PS : je ne pense pas avoir eu le coronavirus, c’était soit un coup de fatigue (même si d’habitude je n’ai pas de fièvre), soit une sorte d’inquiétude inconsciente !


Yoga, Pilates, genoux : des hauts et des bas !

Lorsque le confinement a été annoncé, j’avais toujours des séances de kiné prévues pour ma hanche, même si j’avais beaucoup moins mal et que je pouvais voir lentement arriver le bout du tunnel. J’ai tout de suite eu plus de temps pour ma pratique du yoga, j’adore pratiquer le matin.

Après une semaine et une grosse séance de Ashtanga vinyasa, mes genoux ont recommencé à me faire souffrir, et pour de bon ! Douleurs aiguës, sensations de frottement permanent… j’ai recommencé à boire mes infusions de gingembre et les exercices de mon kiné. Pas longtemps, 15 minutes tous les deux jours pendant deux semaines.

Et cela a suffit à mes genoux, je n’ai plus vraiment mal depuis. J’avais également repris la méthode Pilates, légèrement délaissé depuis le mois de février. Et pour une fois, j’ai senti que mon corps était bien. J’ai pu pratiquer davantage de yoga sans me blesser, en écoutant simplement mon corps.

Mon petit plaisir ? Pratiquer une séance de yoga ou de Pilates à 11h30, avant de manger ! C’est l’heure qui me convient le mieux, et l’avantage du télétravail est que je peux me changer en 5 minutes, faire ma séance, puis retourner travailler.

J’ai également accordé plus de place à la méditation, 10 à 15 minutes avant d’aller dormir. Je m’endors bien plus rapidement qu’avant, je me sens mieux et moins à fleur de peau puisque je prends les choses comme elles viennent. Il reste du travail à faire sur moi bien entendu !

Avec l’application Loop – Suivi d’habitudes, j’ai défini des objectifs d’habitudes, ainsi je peux voir l’évolution au fil des jours, des semaines et des mois.

 

posture du papillon yoga

Le projet de l’année : l’ebook sur le yoga !

Je vous en ai beaucoup parlé sur les réseaux sociaux, j’ai enfin terminé mon projet d’ebook pour débutant en yoga. Cela faisait au moins une année que j’y pensais, que j’avais quelques idées… mais je n’ai jamais eu le courage de me lancer. Pourquoi moi ? Quelle légitimité ai-je ?

En fait, en discutant avec plusieurs personnes, je me suis rendue compte que je pouvais le faire, que j’en étais capable, que j’avais les ressources, les connaissances pour y arriver ! Le confinement m’a vraiment aidé à créer une bulle de sérénité : aucune négativité ne gravitait autour de moi, dans mon appartement. Personne pour me rabaisser, me dire “moui, bof”, “tu ne peux pas”, “pourquoi ?”, “tu es sûre ?”, “ça sert à quoi ?”.

Cela signifie que j’ai pris un risque : que l’ebook soit un flop, qu’il ne plaise pas, qu’il ne sert à rien. D’ailleurs, j’ai vécu des pics émotionnels pendant la rédaction, et surtout pendant les tests techniques. J’ai passé quatre heures à régler un soucis important, ne sachant pas si j’y arriverai.

J’ai franchi le cap en faisant une story avec ma tête le samedi matin, pour expliquer ce que contenait l’ebook en personne ! J’étais très stressée et c’était difficile d’être naturelle, mais ce projet me tenait tellement à cœur que j’ai dépassé mes peurs !

Puis, dès les premières ventes, plusieurs personnes m’ont adressé des messages privés avec tant de gentillesse et de bienveillance… j’ai eu beaucoup de larmes de joie !

Pour la petite anecdote, j’ai rêvé avant la sortie que j’en vendais 800 le jour du lancement… mais je ne vous dirai pas si c’est le cas !


Yoga bienveillance

Pendant le confinement, j’ai finalement passé peu de temps à préparer des articles pour le blog. Vous pouvez (re)lire la passionnante interview de Gabrielle qui propose le podcast yoga “Inspire, Expire”, mais aussi l’article de Dorian sur la méthode Wim Hof.

Un autre article que j’ai publié m’a beaucoup marqué et impressionné ! Il s’agit du Partage de yogi : 30 personnes qui pratiquent le yoga ont accepté ma demande sur Instagram. Il s’agissait de produire un petite texte expliquant comment ils avaient découvert et débuté le yoga. J’ai tellement aimé lire tous ces témoignages, chaque histoire est unique !

 

triangle inversé yoga

MERCI !

Merci à toutes et tous de me faire confiance, de lire mes articles, de laisser des commentaires, de m’envoyer des petits messages. Tout cela me touche, je ne pensais pas ressentir autant de bienveillance et de joie en lançant ce blog, il y a 3 ans maintenant.


Tu commences le yoga ? Découvre l'ebook "Aujourd'hui, je commence le yoga" !

FACEBOOK | INSTAGRAM | PINTEREST

blabla confinement

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Comments
  • Mlsre
    10 juin 2020

    Bonjour Claire. J’ai découvert ton blog récemment ayant commencé le yoga début mai. Confinés à la maison, pas de sport à la salle, stressée, dos noué, … Je me suis dit que c’était ce qu’il me fallait. Je pratique seule à la maison, vu qu’il n’y avait plus aucun cours. J’utilise l’appli down dog et je suis complètement séduite !!! Il faut savoir que je suis très peu sportive (mon homme me traîne à la salle de fitness, j’y vais à contre coeur, mais “pour mon bien” ^^), et là, le yoga me convient à 200%! Je pratique tous les jours ou presque, principalement du réparateur, avec quelques courtes incursions au hatha voire au yin yoga.
    Au moins je prends plaisir à pratiquer ce sport (même si j’ai lu que tu te posais la question si c’en est un 😉 ). Pas souple du tout, mais j’espère que ça viendra!
    Certaines postures sont un supplice (le lézard ou bien une table inversée !!!)
    Ton blog m’a bien aidé par tes conseils. J’espère avoir l’occasion d’échanger de temps en temps sur cette belle pratique avec toi.
    Mag.

    • Claire
      11 juin 2020

      Hello, merci pour ton message 🙂 je suis contente de voir que le yoga te plaît tant, c’était la même chose pour moi il y a trois ans ! Avec plaisir pour échanger 😉

visuel présentation ebook

Découvre l'Ebook "Aujourd'hui, je commence le yoga" !

40 pages, remplies de yoga et de bienveillance + un carnet à imprimer pour noter sa pratique !

Je découvre l'ebook !

%d blogueurs aiment cette page :