fbpx
 

Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Cette posture inatteignable...
.
Pourquoi je vous dis ça ? Parce que j'en apprends toujours plus sur cette posture !
.
Au début, j'avais le dos tordu et si peu de force dans les bras que je ne tenais pas plus de trois petites respirations.
.
Puis mon dos s'est assoupli mes talons ont effleuré le sol. C'est là que j'ai compris que le dos droit primait sur le reste !
.
Au fur et à mesure, à force de pratique, tout s'est aligné et mon V inversé a pris forme. Déjà un an avant de commencer à vraiment comprendre cette posture !
.
Aux cours de Ashtanga, j'ai appris à écarter un peu les épaules, à décoller la paume des mains pour que le poids soit bien réparti sur les poignets.
.
Et finalement mon prof de Ashtanga nous a donné un petit conseil : "tentez un uddiyana bandha et vous sentirez quelque chose dans la colonne vertébrale !", encore une jolie découverte 😍
.
Quelle sera la prochaine ?
.
#chienteteenbas #downdog #downwarddog #downwardfacingdog #asana #yogaasana #yogadog #yogadiscovery #yogaposture #yogamat #ashtangayoga #iloveyoga #myyogaworld #yogaprogress #yogabeginner #helloyoga #🧘🏻‍♀️ #yogawayofliving

Cette posture inatteignable... . Pourquoi...

Les Pranayamas : le 4ème pilier du yoga 🧘🏻‍♀️
.
Pranayama peut être traduit par "le contrôle du souffle". En général, les exercices travaillent la capacité respiratoire, puisque c'est grâce à la respiration que l'on est vivant ! .
Il existe différents exercices pour travailler sa respiration et équilibrer les deux "Nadis" du corps (les deux canaux invisibles) :
👉 Nadi shodana, la respiration alternée entre les deux narines
👉 Kapalabati, une respiration abdominale très rapide
👉 Ujjayi, ou la respiration Dark Vador qui permet notamment de soutenir l'effort pendant les séances d'asanas
👉 et d'autres !
.
Commencer une séance de yoga par quelques exercices de pranayamas est un réel plaisir ❤️
.
Vous connaissez ? Vous aimez les pratiquer ?
.
#yoga #yogagirl #yogapranayama #pranayama #yogaexercice #yogapilier #yogarespiration #whatisyoga #yogaphilosophy #loveyoga #kapalabati #frenchyoga #yogafrance #ujjayi #nadishodana #jedebuteleyoga #yogabeginner #yogadebutant

Les Pranayamas : le 4ème...

🌙 Du yoga pendant nos lunes ? 🤔
.
Je suis plus que contente d'accueillir l'étincellente @larahappyyoga 🌟 sur le blog avec un article sur le yoga et les règles ! .
C'est un sujet important pour nous les femmes 🙏🏻 Lara vous explique les cycles féminins, et plusieurs postures adaptées pendant les lunes !
.
Profitez-en pour découvrir Lara, son parcours, et les nobles causes pour lesquelles elle s'investit 💕
.
Lien vers l'article dans ma bio 💻
.
#yoga #yogagirl #yogafeminin #yogaregles #regles #menstruations #syndromepremenstruel #yogablog #yogaarticle #yogaperiod #yoga🌙 #myyogaworld #yogaforwomen #yogapourlesfemmes #jaimeleyoga #yogazen

🌙 Du yoga pendant nos...

Focus sur les Asanas 🧘🏻‍♀️
.
Vous connaissez forcément ce terme sanskrit, un des premiers que l'on apprend lorsqu'on commence le yoga aujourd'hui.
.
Les asanas sont les postures de yoga. Et c'est souvent la porte d'entrée vers le yoga, de nos jours.
.
Alors qu'autrefois, comme l'indique Patanjali dans les Yoga Sutras (ouvrage de référence), un seul asana était "pratiqué" : padmasana, la posture du lotus, la posture de méditation.
.
Les asanas tels que nous les connaissons sont plutôt modernes, et doivent néanmoins permettre de tenir sans douleur l'assise en lotus 🧘🏻‍♀️
.
Comme beaucoup, j'ai commencé avec les asanas, pensant qu'ils étaient le cœur du yoga. Mais ce n'est pas le cas, loin de là ! Certains pensent même que de pratiquer uniquement les asanas, et pas les autres piliers, ne font pas de vous un yogi..
.
Je trouve cela chouette que l'on en vienne au yoga, quel qu'en soit le moyen 🙏🏻
.
Qu'en pensez-vous ?
.
#asanas #yoga #yogagirl #yogini #🧘🏻‍♀️ #🙏🏻 #iloveyoga #asanayoga #yogaforever #whatisyoga #jefaisduyoga #helloyoga #yogawayoflife #yogaphisolophy #yogalifestyle

Focus sur les Asanas 🧘🏻‍♀️...

Prendre confiance 👍🏻
.
J'ai toujours eu beaucoup de mal à me féliciter, d'avoir fait quelque chose de bien par exemple. À l'école, au travail, dans la vie de tous les jours..
.
Puis le yoga est entré dans ma vie. Et j'ai compris que je devais être moins dure avec moi-même, accepter de faire des erreurs, et être fière de mes réussites, même les plus petites et insignifiantes.
.
Je remarque aussi que cela dérange, quand on est fier de soi. Mais tant pis.
.
Cette photo me plaît car avant l'été, j'étais incapable de tendre la jambe complètement ! Et en prenant la photo, je me suis rendue compte du chemin parcouru.
.
Comme je me rends compte que j'ai un métier génial, où je gère de beaux projets - toujours sous supervision d'une personne mais quand même en autonomie - et que je fais BIEN mon travail.
.
Je ne le dirai jamais assez mais MERCI le yoga 🙏🏻❤️
.
Avez-vous essayé confiance en vous ? Est-ce que le yoga vous a aidé ?
.
#confiance #confident #strongyogi #flexibility #hastapadangustasana #ashtanga #ashtangi #iloveyoga #yogalove #yogamat

Prendre confiance 👍🏻 . J'ai...

Niyama : le deuxième pilier du yoga 🧘🏻‍♀️
.
Les Niyamas comprennent 5 disciplines morales :
- Saucha : la pureté et la propreté du corps
- Santosha : le contentement de peu
- Tapas : la discipline personnelle
- Svadhaya : la connaissance acquise par la lecture des textes sacrés (de yoga)
- Ishvara Pranidhana : la foi acquise par la méditation, la dévotion au "Seigneur"
.
Toutes ces règles ne sont pas forcément accessibles, comme pour les 5 Yamas.
.
Qu'en pensez-vous ?
.
#niyamas #yogapiliers #santosha #saucha #tapas #yogaashtanga #huitmembresyoga #yogaphilosophie #myyogaworld #yogarules #helloyoga

Niyama : le deuxième pilier...

❎ ALIGNEMENT ❎
.
Qu'est-ce qui ne pas va sur cette photo ?
.
J'attrape ma main derrière ma tête, au détriment de l'alignement de mes hanches.
.
Pour éviter que cela n'arrive, mieux vaut placer une brique ou un coussin sous la fesse. Cela permet d'aligner les hanches, de ne pas basculer sur le côté et également d'éviter de se faire mal au dos !
.
La posture de la sirène demande une bonne souplesse des hanches mais aussi des ischio-jambiers et quadriceps 🙏🏻
.
Où en êtes-vous de cette posture ? 😘
.
#mermaidpose #posturesirene #sireneyoga #yogaalignement #yogadonot #alignement #myyogaworld #imnotflexible #yogabeginner

❎ ALIGNEMENT ❎ . Qu'est-ce...

Yama : le 1er pilier des huits membres du yoga ☀️
.
Il s'agit des vertues que l'on "doit" tenir pour être un "bon" yogi (remarquez les guillemets). Il y a 5 principes à retenir :
- Ahimsa : la non-violence, la bienveillance
- Satya : la sincérité
- Asteya : ne pas voler, être honnête
- Brahmacharya : la chasteté, le contrôle des sens
- Aparigraha : la non-possession, la non convoitise
.
Est-ce possible d'appliquer toutes ces règles dans la vie quotidienne ? Peut-être certaines. Je pense que l'important est de faire de son mieux.
.
Est-ce vous essayez de mettre en place quelques unes de ces actions au quotidien ?
.
#yama #yamayoga #yogapiliers #principesyoga #asteya #ahimsa #aparigraha #yoginiofig #myyogaworld

Yama : le 1er pilier...

Assise silencieuse et méditation 🧘🏻‍♀️
.
Saviez-vous que la méditation stimule la partie du cerveau responsable des sentiments positifs ?
.
En pratiquant régulièrement la méditation, nous éloignons colère, stress et anxiété 🙏🏻
.
Avez-vous essayé et observé des changements ?
.
#meditation #lotus #concentration #dhyana #yogameditation #lotuspose #padmasana

Assise silencieuse et méditation 🧘🏻‍♀️...

Le Yoga, c'est quoi ?
.
Je vous propose un rappel qui semble nécessaire pour mieux comprendre cette pratique millénaire..
.
Le yoga, ce n'est pas des acrobaties,
Le yoga, ce n'est pas la souplesse absolue,
Le yoga, ce n'est pas une compétition avec votre voisin de tapis.
Le yoga, ce n'est pas une secte.
.
C'est un mode de vie, une attitude, une façon d'être dans ce monde. Le yoga doit mener à l'absence de souffrance. .
Le Yoga, c'est huit piliers :
1. Yamas, les vertues
2. Niyamas, les restrictions
3. Asanas, les postures physiques
4. Pranayama, la respiration
5. Pratyahara, le retrait des sens
6. Dharana, la concentration
7. Dhyana, la méditation
8. Samadhi, l'extase
.
Chaque piliers prépare le suivant. En Occident, on pense que le yoga est une pratique uniquement physique.
.
Or les postures imaginées permettent uniquement de préparer le corps à la posture du lotus (posture de méditation), qui elle peut être tenue des heures !
.
#yogadefinition #whatisyoga #cestquoileyoga #yogapiliers #yogamembres #8membresyoga #definitionyoga #decouvrirleyoga #yogawayoflife #maviedeyogi

Le Yoga, c'est quoi ?...

Blabla yoguique [#1]

Hello mes chères lectrices et chers lecteurs !

Je publies beaucoup moins souvent qu’avant depuis quelques mois déjà. Et pourtant ma pratique du yoga n’a jamais été aussi poussée, entre pratique physique, méditation, lectures… Dans cet article, je voulais parler de tout et de rien, sans objectif particulier. Simplement partager avec vous ma pratique du moment (sur ET en dehors du tapis).

J’ai l’habitude de partager ainsi des bouts de vie en story instagram, et pourquoi pas de temps en temps dans un article ?

N’hésitez pas à me faire votre retour en commentaire !

Ce qui se passe sur le tapis

Histoire de souplesse

Je l’ai déjà dit mais le yoga n’est pas défini par des exercices de souplesse. Néanmoins, quand on souhaite évoluer dans la pratique des asanas, développer cette qualité est extrêmement important. Quand j’ai découvert le yoga, je me suis dis que cette pratique m’aiderait à être plus souple donc à me sentir mieux dans un corps que je ne contrôlais pas vraiment.

Depuis quelques semaines, je travaille la souplesse de mes ischio-jambiers. Situés derrière la cuisse, ils font en partie le lien entre la hanche et le genou (haut de la jambe). Et de nombreuses lectures m’ont fait comprendre que si les ischios sont raides, non seulement les flexions avant seront compliquées, mais le mal de dos et de lombaires peut se déclencher.

N’est-ce pas un véritable argument pour développer sa souplesse ? De plus, éviter de s’asseoir n’importe comment et marcher régulièrement sont indispensables !

A lire : 14 astuces pour marcher plus souvent

Pour étirer et assouplir les ischios, voici les asanas que je pratique :

  • debout, penchez vous en avant. Posez une main au sol en pliant la jambe opposée. Levez le bras de la jambe pliée, le regard vers le ciel. Vous devez sentir l’arrière de la cuisse de la jambe tendue s’étirer en douceur.
  • allongé sur le dos, attrapez votre pied à l’aide d’une sangle/ceinture/foulard, levez cette jambe vers le ciel en tirant doucement avec la sangle. Veillez à garder les deux fesses au sol et les hanches droites.
  • les jambes au sol, pliez une jambe sur l’autre en alignant les genoux. Puis penchez vous petit à petit vers l’avant en respirant profondément, et en gardant le dos droit. Pour cela, utilisez vos fléchisseurs des hanches pour descendre vers l’avant. C’est un étirements intense des ischios, mais que je trouve le plus efficace. Il est d’ailleurs vivement conseillé par André van Lisebeth dans le livre Encyclopédie du yoga.

Chaque étirement est à réaliser de chaque côté, toujours avec bienveillance pour votre corps et en respirant par le nez ! Essayez une pince debout ou assise avant puis après les étirements, vous verrez la différence.

Cela dit, ces exercices doivent être suivi sur le long terme, surtout si comme moi vous n’avez pas une souplesse « naturelle » des ischios mais qu’il faut du travail. J’essaie de bien étirer mes ischios tous les jours et les progrès se font vraiment ressentir !

yoga posture chandelle

Stages Yogilab

Vous avez compris que je suis une véritable fan des cours sur Yogilab. Si vous ne connaissez pas, je vous invite à lire mon article ! Sur la plateforme, vous trouverez des stages de plusieurs vidéos sur un thème précis.

Pour ma part, j’ai suivi le stage méditation en 21 jours, créé par Joanna <3, celui de Ashtanga créé par Charlotte, et celui sur les backbends, « améliorer sa courbe » créé par Tiphaine.

Ce genre de petit stage est vraiment top pour travailler un aspect spécifique. J’ai particulièrement aimé le stage Ashtanga auquel je reviens souvent pour compléter ma pratique en cours collectif.

Je pense tenter le stage renforcement musculaire très prochainement car.. j’en ai besoin 😁

Crak crak crak

Je commençais à m’inquiéter légèrement car plus je pratique le yoga et plus mes articulations craquent, notamment les hanches ! J’ai donc posé des questions sur Instagram et plusieurs personnes m’ont répondu. Voici les quelques partages :

  • Tout d’abord il n’y a pas de raisons de s’inquiéter, les craquements sont anodins et normaux surtout quand on a passé un certain temps sans bouger.
  • Ça peut être un manque d’omega 3 et de « bonnes graisses » dans le corps. Dans mon cas, j’ai arrêté la viande début février donc il se pourrait que je ne compense pas bien.
  • Un petit tour chez l’ostéopathe s’impose pour contrôler le corps, et pourquoi pas demander conseil !
  • Ça peut être également trop d’exercices sur les hanches en peu de temps, c’est vrai que je les travaille beaucoup et en cours énormément de postures permettent de les ouvrir !

Merci à toutes celles qui ont répondu à mes questions sur Instagram !

Ego et arrogance du yogi

Il y a peu j’ai visionné les vidéos d’Isabelle, aka @yogisalife sur Instagram. Une prof bienveillante, qui donne de très bons conseils et répond toujours aux nombreuses questions que je lui pose ! Elle parlait dans un post et aussi dans sa série de vidéo YouTube sur sa formation de prof de yoga d’arrogance du yogi. C’est quelque chose qui me parle, pas parce que je suis arrogante, je ne pense pas l’être. Mais parce que s’il y a bien une chose importante que le yoga enseigne, c’est l’humilité. Être un yogi arrogant, ce n’est pas être un bon yogi.

J’avais assisté à un cours d’un prof qui s’installait ici, son premier cours dans ma ville. On s’est tous présenté et il y avait une femme qui revenait tout juste d’Inde où elle avait suivi une formation de prof de yoga. Puis le prof a commencé à raconter l’histoire du yoga, mais il demandait à la femme de « valider » ce qu’il disait. Forcément, elle l’a repris « c’est pas exactement ça en fait.. » ce qui l’a lui complètement déstabilisé. À la fin elle a été lui parler et lui dire qu’elle n’enseignerait jamais le yoga en France, que ce serait en Inde ou pas, sur un ton… Arrogant (tout en répétant « ah mais moi je ne juge pas hein ! ». Son comportement m’a vraiment choqué, d’où cette femme se permettait de venir et mettre en difficulté un prof qui avait en plus de l’expérience qu’elle n’avait pas ?

L’arrogance ne mène à rien, tout comme l’ego. C’est pourtant un élément clé de la philosophie yoguique : nous devons nous détacher de l’ego. Sur le tapis, mais aussi en dehors. Sur le tapis, on ne doit pas croire savoir tout faire et mieux que tout le monde. Déjà parce qu’il n’y a pas d’asanas parfait, juste des façons de les pratiquer sans se blesser. Ensuite car le yoga n’est pas une compétition ! On est sur son tapis sur soi, pas pour prouver quelque chose à quelqu’un. Autrement ce n’est plus du yoga.

Souvenez-vous de ça sur votre tapis, vous êtes comme vous êtes à un instant T. Si vous êtes fatigué et moins souple c’est ok, et si vous êtes en pleine forme, c’est ok aussi.

yoga posture de la sirene

L’intérêt d’essayer plusieurs formes de yoga

Récemment j’ai testé le Ashtanga yoga, j’en entendais tellement de bien que lorsque j’ai trouvé qu’un des profs avec qui j’avais eu un bon feeling à un cours de hatha donnait aussi des cours de ashtanga, j’ai foncé essayer avec lui. Ça a été une révélation ! Non pas que je souhaite pratiquer en Mysore tous les jours, mais c’est un style de yoga qui m’enseigne autre chose : rigueur, souplesse, contrôle du souffle, et humilité à la fois. Et cette pratique complète ce que j’ai l’habitude de faire : du vinyasa et du yin yoga.

Je ne peux que vous conseiller d’essayer plusieurs profs – car chacun a un point de vue et une façon d’enseigner différente – mais aussi des styles différents !

Au début je voulais un yoga pas trop cardio car je pensais ne pas aimer ça. En fait comme je débutais j’avais beaucoup de difficultés à tenir, et même si ce détail là n’a pas beaucoup changé, aujourd’hui j’ai changé d’avis.

Pour moi la prochaine étape est de me rendre à un cours de Iyengar pour mieux comprendre la rigueur et les techniques enseignées. Et vous ?

Out of my mat

Partenariat avec YOGOM

Dans mon dernier post, je vous parle du tapis de yoga YOGOM. Mathilde m’ a contacté pour l’essayer et il répond vraiment à tous mes critères. Je ne glisse pas dessus, et il m’accompagne au cours de Ashtanga (et a d’ailleurs eu les compliments de mon prof !).

N’hésitez pas à consulter l’article, l’eshop de Mathilde, vous y trouverez également des kimonos pour l’été, des sangles cousues à la main pour transporter votre tapis, et bientôt des petites nouveautés ! J’aurais également le plaisir de vous proposer un article sur son blog 🙂

Cartes oracles

Lors de la retraite organisée par Joanna – Yoga Fire Jo – et où j’ai eu la chance de me rendre en janvier, nous avons tiré des cartes oracles avant nos séances. Elles peuvent servir à nous guider spirituellement, à réfléchir sur un aspect de notre vie selon le message que l’on obtient.

Je n’avais jamais essayé cet exercice car perplexe mais j’ai joué le jeu pendant les trois jours. Aussi, les trois cartes que j’ai tirées avaient le même thème ce qui m’a complètement déboussolée. A la fois car c’était impressionnant et à la fois car ça ne me parlait pas directement.

A force d’y repenser, j’ai décidé de chercher un jeu d’oracle qui corresponde à mes besoins. Je me suis retrouvée à en acheter plusieurs :

  • L’oracle des animaux sacrés (que j’ai revendu car il était très difficile à utiliser pour des débutants !)
  • Moonology oracle cards : un oracle basé sur les phases de la lune, avec des illustrations magnifiques !
  • L’oracle des Chakras : il me permet de réfléchir à l’ouverture de mes chakras (les roues énergétiques sur lesquelles on se base parfois au yoga)

Je ne rentrerais pas dans le détail mais si vous souhaitez un article sur ces oracles quand je les aurais bien utilisés, faites le moi savoir en commentaire !

Changement de régime alimentaire

Bon voilà, depuis le mois de février, je peux dire que j’ai officiellement arrêté la viande ! Cela mériterait peut-être un article complet mais je voulais commencer à aborder le sujet.

Depuis un an j’avais commencé à réduire la viande sans me donner du tout d’objectifs. Je n’avais pas prévu de devenir végétarienne. J’ai toujours été consciente de ce qu’il se passe dans les abattoirs et même avant cette étape. Pour les fêtes 2018 j’avais décidé de ne pas manger de foi gras, ce que j’ai fait. Puis le week-end yoga avec Joanna m’a fait prendre conscience que je pouvais tenir plusieurs jours sans viande dans mon corps.

Quelques jours après la retraite, j’ai été écœurée par la vue de la viande en faisant mes courses. La prochaine étape était enclenchée. J’ai quand même eu des moments de « faiblesse » mais je n’appréciais plus le goût de la viande.

Je suis donc en constante recherche de recettes végétariennes, car étant mauvaise en cuisine, il faut vraiment que je passe plus de temps à réfléchir à ce que je mange. C’était d’ailleurs un des obstacles à l’arrêt de la viande avant.

Où en suis-je de mon envie de formation ?

Fin de l’année 2018 et début 2019, je m’imaginais partir en formation pour devenir professeure de yoga. Sincèrement, j’en avais très envie. J’ai commencé à regarder les options possibles pour une formation longue en France, afin de garder mon travail actuel. J’étais en CDD jusqu’à fin décembre et on m’avait promis le CDI, mais les choses ne se sont pas passées comme prévues, et mon contrat a simplement été renouvelé de 6 mois. Pas facile de voir l’avenir dans ces conditions.

Mais je ne me voyais pas vraiment partir pour un mois intensif à l’autre bout du monde. Pourtant c’est une expérience que j’aimerais vivre une fois dans ma vie ! Bref, je commençais à m’imaginer prof, abandonner mon travail dans la communication, avoir des horaires décalés. Et franchement, l’idée me plaisait bien.

J’avais même repéré une école dans laquelle je pourrais me former pendant trois ans, avec des cours prévus le week-end. C’était parfait pour moi ! Mais je ne voulais rien presser, j’ai donc attendu le mois de janvier.

La retraire de Joanna est arrivée, comme vous le savez sûrement, c’était une expérience folle, incroyable, géniale… et très rapidement, je me suis rendue compte que l’enseignement n’était pas pour moi. Même si on apprend sur le tapis qu’il ne faut pas se comparer aux autres, Joanna était tellement à l’aise en tant que professeur de yoga. Elle nous donnait une telle énergie, une telle gratitude d’être présent… je me suis rapidement rendue compte que je n’étais pas comme ça.

Je suis timide, réservée. Comment mener un cours avec une dizaine de personnes quand on ne sait pas engager une conversation avec un inconnu ? Sans parler des autres « contraintes » à être son propre patron, et je ne sais pas si c’est dans mon caractère.

J’aime pratiquer le yoga, j’aime apprendre sa philosophie, mais est-ce que j’ai vraiment la force et l’envie de transmettre ? Je n’en suis pas sûre. En tout cas, pas pour l’instant. Peut-être que cette envie reviendra, peut-être que j’irai au bout pour me lancer dans l’enseignement !


Et vous, où en êtes-vous de votre pratique du yoga ?

Que pensez-vous de tout ça ?

FACEBOOK | INSTAGRAM | PINTEREST

discussions sur le yoga

Partager cet article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 Comments
  • Marianne
    mars 25, 2019

    Coucou Claire !
    Sympa cet article un peu « bazar », des fois ce genre de compte-rendu global est aussi intéressant et informatif que des articles complets et exhaustifs !
    Félicitations pour ta nouvelle résolution de ne plus manger de la viande, je ne peux qu’approuver ^^ On en fait toute une montagne mais tu verras vite que fondamentalement, ça ne change pas grand-chose… sauf pour les animaux qui ne mourront pas à cause de toi ! 🙂
    Tes conseils sur l’étirement des ischio-jambiers vont beaucoup me servir. Faute de temps (et, je l’avoue, de motivation), je n’ai pas pratiqué de yoga depuis plus d’un mois ; ça me manque et je sens que je vais avoir beaucoup de boulot quand il faudra reprendre à zéro ^^’ Mes principaux problèmes de souplesse viennent de mes muscles de cuisses (et pas seulement les ischio), et je vais avoir mal mal de boulot à faire là-dessus. Si tu comptes faire des articles plus poussés à ce sujet, je suis preneuse 😛
    A bientôt !
    Marianne / Suny

    • Claire
      mars 25, 2019

      Hello Marianne, je suis contente que l’article te plaise !! Effectivement avoir arrêté la viande ne change pas tant de choses, sauf que je dois me mettre à la cuisine haha ! Ça arrive d’avoir des périodes avec moins de yoga et de sport, ne culpabilise pas ! Je ne pense pas faire un article sur la souplesse n’étant moi même pas très souple avec un corps qui apprend lentement. On verra plus tard haha ! Bonne journée

  • Charlotte
    mars 27, 2019

    Hello Claire ! C’est Charlotte de @slowlygreen sur IG 🙂 Je sais pas pourquoi j’ai jamais vraiment fait un tour sur ton blog, tu me pardonneras j’espère? J’aime bien lire tes articles, je viens de m’en faire 3 là et j’ai qu’une envie: quitter le stage (oups je t’écris du stage on va dire que je suis en pause …) et dérouler mon tapis en testant yogi lab. J’ai comme toi testé Yoga Connect mais j’ai pas vraiment accroché avec les profs.. notamment une mais c’est celle dont les cours me plaisaient le plus. Bref, merci pour ce contenu que tu partages, désormais je viendrais plus souvent, promis 😀

    • Claire
      mars 28, 2019

      Hello, ravie de te voir ici ! 😊 Yogilab est vraiment bien, après chacun ses goûts haha. Mais le fait d’acheter la vidéo à la carte est plus rassurant qu’un abonnement je trouve ! Tu me dirqs si tu essaies ? Bises !

  • Marie
    avril 2, 2019

    Bonjour Claire,
    J’ai découvert et commencé à pratiquer le yoga il y a un peu moins d’un an. Aussitôt, j’avais trouvé ton site et je m’étais mise à te suivre sur Instagram. Chose que je fais encore avec plaisir ! Aujourd’hui, je prends le temps de revenir sur ton site et découvrir les articles dont tu l’as enrichi depuis. Tout simplement, merci de partager ton expérience avec nous. Ca a aussi été pour moi une source « rassurante » qui prouve qu’il n’y a pas besoin d’être très souple et très musclée pour découvrir, pratiquer et surtout prendre du plaisir à faire du Yoga !
    Namasté!
    Marie

    • Claire
      avril 3, 2019

      Hello Marie, merci pour ton gentil commentaire, ça me fait super plaisir ! Effectivement, aucun besoin de réaliser des prouesses physiques pour pratiquer le yoga. C’est le corps qui s’adapte et non l’inverse 😉 a bientôt !

  • Julie
    mai 9, 2019

    Oui oui les oracles !!!

%d blogueurs aiment cette page :