fbpx
 

Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Bad Request: This endpoint has been retiredInstagram did not return any images.

J’ai commencé le yoga – Partages de yogi !

Hello mes chers lecteurs ! Je suis tellement contente de vous retrouver pour un article très différent, mais qui va vous plaire, j’en suis certaine !

Suite à une question posée en story Instagram par une blogueuse que je suis, une idée assez similaire m’est venue à l’esprit. L’envie de recueillir des courts témoignages de personnes qui pratiquent le yoga, pour en faire un article unique.

C’est voilà chose faite, vous retrouverez dans cet article les témoignages de yogini ou de professeurs de yoga qui vous racontent succinctement comment ils ont commencé le yoga. Des découvertes très différentes, aucun parcours n’est le même. Mais c’est hyper intéressant !

Vous pouvez en plus accéder à leurs comptes Instagram en cliquant sur leur nom, allez faire un tour pour voir leur univers.

Un IMMENSE MERCI à elles pour m’avoir répondu positivement, et avec un tel enthousiasme !


Partages de yogi

Haryjulie

Tout commence avec mon ami Gaëlle. Pour ses 35 ans on se cotise pour lui payer un 200h Teacher Training. Et lors d’un week-end elle me dit que selon elle le yoga me conviendrait, apporter un équilibre à ma personnalité énergique qui a parfois besoin d être canalisée.

A l’époque je suis à l’orange bleue, je teste 2 ou 3 cours de yako attitude inspiré du yoga et je commence chez moi avec Youtube, puis Yogaconnect. Au printemps 2018 je fais mon premier festival de yoga en Ardèche. Ce sera une révélation pour moi.

Je découvre les potentialités du yoga au-delà de l’aspect postural (yoga sound festival) et à Noël 2018 mon mari m’offre une carte avec 20 séances dans un studio rennais. Je découvre alors le yin et le hatha. Depuis je ne m’arrête plus et j’ai besoin de mon heure quotidienne.


Rebelandyogi

J ai commencé le yoga il y a 8 ans par besoin de ralentir, de me poser. A force de courir (santé, enfant, travail) j’ai eu besoin de slow down. J’ai pris des cours dans mon village. Du Hatha bien relax (majorité de +50 ans).

J’ai arrêté ce cours après 2 ans et pris une application de yoga plus dynamique qui me correspondait plus. Je suis restée comme ça bien 3 ans (yoga cumulé au trail et aux cours de fitness). Je faisais 5h de sport/semaine. Après ma blessure j ai stoppé le run et réduit la salle et donc repris des cours en studio.

D’abord de Hatha pour me remettre dans les bases. J’ai découvert le vinyasa lors d’un stage et de suite adopté. Depuis je prends des cours au moins 1 fois par semaine. J’ai fait 2 retraites (assez ashtanga). Et je me suis mise 1/mois au yin yoga.


Pauline.ayom

Le yoga est entré dans ma vie lors d’une période plutôt sombre. De nature très anxieuse depuis petite, je faisais de grosses crises d’angoisses qui se sont accentuées en grandissant. Jusqu’au jour où cette oppression permanente n’était plus vivable. J’ai décidé de consulter une psychothérapeute pour m’aider à apprivoiser cette anxiété. C’est elle qui m’a initié à la relaxation et qui m’a conseillé la pratique du yoga

J’ai commencé avec des vidéos sur Youtube. Mais je n’ai pas tout de suite accroché. Un an après, ma curiosité envers le yoga s’est réveillée et j’ai commencé à me renseigner sur cette philosophie qui résonne tout doucement en moi. J’aime dire que le yoga entre dans notre vie lorsque l’on est prêt à s’ouvrir à tout ce qu’il peut nous apporter. La 1ère fois je n’étais pas prête à comprendre toute la subtilité et la magie de cette pratique.

Et depuis ce jour-là, je pratique quasiment tous les jours. Je suis quelqu’un de très autodidacte alors j’ai appris seule. J’ai pris des cours une année avec un professeur de ma ville mais je n’ai pas accroché à son style alors je pratique de nouveau seule depuis. J’envisage très sérieusement d’entamer une formation pour devenir professeur de yoga car j’ai envie de partager cette fabuleuse pratique et son incroyable potentiel.


Cassandrachc

J’ai commencé le yoga fin 2017, principalement pour l’anxiété qui m’était, et qui m’est toujours parfois ingérable. Mes premiers cours étaient avec Youtube je n’étais pas du tout régulière dans ma pratique. Une fois par semaine, parfois pas du tout et je trouvais que le yoga ne m’aidait pas tant que ça. Parce que dans le fond ce que j’attendais c’était plutôt une solution-miracle.

L’anxiété est autant fatigante mentalement que physiquement donc j’ai commencé à pratiquer plusieurs fois par semaine, en espérant que ça m’aide et ça m’a permis de ne pas péter les plombs, de prendre du temps rien que pour moi. De faire abstraction à ce qu’il y a autour et à tout ce qui me fait peur et m’inquiète.

Et aujourd’hui je ne pratique plus seulement à cause du stress mais parce que j’aime ça, je me vois évoluer physiquement, mentalement, j’apprends à gérer mes émotions, à m’amuser dans ma pratique. Le yoga m’a permis d’apprendre à me connaître, et j’apprends aujourd’hui encore.


Yoga_maude

J’ai fait un burn-out il y a un an : maman de 4 filles, ayant passé le CRPE, je voulais être partout et être parfaite dans tout 😉 je n’ai pas écouté les signaux que m’a envoyé mon corps. Spasmophilie, dépression, et malaises : le médecin m’a arrêtée et m’a conseillé le yoga.

J’ai commencé à pratiquer à la maison et j’ai débuté les cours collectifs en septembre. Le yoga est salvateur pour moi et ma prof y est pour beaucoup. Au-delà d’une pratique physique (Asana), je chante des mantras et je fais de la méditation : ma pratique m’aide énormément aujourd’hui 🙏🏻 j’étudie les livres également et je souhaite approfondir ma pratique dans mon cheminement 💫

Mon ressenti : j’ai l’impression de renaître, de me réveiller d’un très long sommeil. Mon mental devient plus clair petit à petit 😉

Petit à petit , j’apprends à aller mieux 😉💕 je suis sur la bonne voie 😃😃


Girijayoga

Ma rencontre avec le Yoga a eu lieu en Inde il y’a 5 ans. J’y étais pour un stage de césure de 6 mois dans le cadre de mes études et une collègue de la boîte dans laquelle je bossais nous a parlé du yoga, qu’elle avait découvert ici. Mon coloc s’y est mis un peu avant moi, puis j’ai décidé de tester, même si j’avais à l’époque l’image du yoga comme quelque chose de très mou et perché.

Mon premier cours a été très épique, dur de tout comprendre en anglais et je me sentais larguée face aux autres participants indiens tous plus souples les uns que les autres. Ce qui a donné lieu à de gros fous rires lorsque je croisais le regard de mon coloc .. pauvre prof aha, je m’en rends compte maintenant.

Malgré cette expérience qui peut paraître peu concluante, quelque chose m’a attiré et m’a poussé à creuser, j’avais le sentiment au fond que cette pratique pouvait m’apporter énormément.. et c’est bien le cas 🙂


Sybille_yoga

Bonjour je m’appelle Sybille, j’ai 45 ans. Il y a longtemps que je voulais m’essayer au yoga mais jamais le temps, jamais le bon déclic et surtout je ne savais pas forcément où, comment et avec qui.

Et il y a 5 ans je me suis lancée et inscrite à un cours d’une heure 30 une fois par semaine. J’ai bien accroché, mais je n’ai pas ressenti la flamme que j’attendais, j’ai donc stoppé et me suis orientée vraiment vers la méditation.

Puis en novembre 2018, peu après mes 44 ans… je me suis retrouvée avec une grosse douleur au dos …. chose qui ne m’étais jamais arrivé sauf pendant ma première grossesse…. quoi faire…. réveillée et levée tôt à cause de cette douleur, je surfe sur internet et regarde des sites de yoga…… c’est parti je me lance dans le yoga à la maison. Plus de contrainte d’emploi du temps, plus d’organisation compliquée avec les enfants et le travail, ouahh je me lance…

Je m’inscris sur Casa Yoga TV et je sais dès le début que je vais m’inscrire suite aux 15 jours offert.

Depuis ma vie a littéralement changé : je pratique tous les jours et des fois le matin et le soir… mon corps s’en trouve plus musclée, sans douleur et surtout je ressens un apaisement que jamais je n’avais éprouvé…

Le yoga fait dorénavant partie intégrante de ma vie, je change ma façon d’appréhender le monde, ma consommation, je m’intéresse à la philosophie du yoga bref un vrai bonheur pour moi… je regrette juste de n’a pas avoir franchi le cap plus tôt cela m’aurait certainement permis de vivre certaines difficultés de la vie autrement.

Le yoga est une source de bien-être et de bonheur que je veux maintenir dans ma vie 🙏🎈


Axellesun

Mon premier cours de Yoga, je l’ai pris suite à une pub vue sur Instagram « offre de printemps, cours de Yoga gratuit ». J’ai appelé quelques potes, ma sœur également, et la semaine d’après on était un petit groupe à se rendre à ce cours d’essai.

Ce fut un échec total, que de fous rires pendant cette heure ! Impossible de se concentrer. L’enseignante essayait tant bien que mal de tenir son cours, et entre deux éclats de rire incontrôlés je me sentais désolée pour elle. J’ai tellement culpabilisé de lui avoir fait perdre son temps que j’y suis retournée une seconde fois, seule. Et là, la magie a opéré !

Je dois dire que c’était surtout pour reprendre une activité physique, m’assouplir, gagner en force … Et petit à petit, de cours en lectures perso, j’ai ouvert la porte de ce monde aux milles couleurs. Le chemin était devant moi et chaque pas m’amenait vers un peu plus de conscience et de bonheur. Jusqu’à suivre un training pour à mon tour devenir professeur et partager cette incroyable science de l’esprit.


Aureyogini

J’ai débuté le yoga via internet et des vidéos de YouTube pour être plus sereine dans ma tête car je me sentais très stressée et a fleur de peau… et je voulais m’assouplir 😊

Ensuite j’ai suivi des cours avec une prof de Vinyasa où je suis en saison 🙂

Et puis après quelques années j’avais l’envie de partager cette passion et me suis lancée dans une formation à l’ashram d’Orléans qui m’a transformée 😇

Aujourd’hui je suis professeur de yoga qui partage cette passion mais je reste et je resterais toujours une élève qui cherche à apprendre tous les jours en suivant des cours en ligne et des retraites.


Run_food_and_cie

J’ai eu une première expérience de Yoga quand j’étais au lycée, on était inscrites dans un studio avec une amie, mais nous n’avions pas un vrai intérêt pour le yoga à cette époque. Je n’étais pas assez mature, ce n’était pas le bon moment je pense.

L’année 2015 a été particulièrement éprouvante pour moi et j’ai fini l’année sur une grossesse extra utérine qui m’a beaucoup affectée, C’est en janvier 2016 que j’ai croisé une publicité sur une voiture annonçant l’ouverture d’un studio de yoga dans ma petite ville de province. Dès l’ouverture je me suis rendue au premier cours. J’avais choisi un cours dynamique de yoga vinyasa qui semblait me correspondre au vu de la description faite par le studio et de son côté dynamique.

Ma professeure Laetitia a littéralement été un coup de cœur pour moi. J’ai adoré son approche du yoga, sa pratique et sa bienveillance. J’ai continué les cours avec assiduité deux à trois fois par semaine en mixant les différents types de yoga : Vinyasa, hatha, ashtanga, yin et méditation. J’ai découvert de très belles choses et eu un coup de cœur pour l’Ashtanga et le Vinyasa. Ce sont devenues mes pratiques préférées et régulières. J’ai réalisé ma première retraite avec mon studio, ce fut une magnifique expérience, remplie de rencontres riches et de lâcher prise.

Le yoga m’a tellement aidé dans cette mauvaise expérience de vie…J’ai repris confiance en moi j’ai réussi à me recentrer, appris à lâcher prise, renforcer mon mental et fait de magnifiques rencontres. (Dont Claire).

Je pense que comme beaucoup, le yoga entre dans la vie à un moment-clé de notre existence et je pense que le yoga m’a sauvé et m’a beaucoup apporté à ce moment-là.. Je reste persuadée que c’est “grâce” à ce qu’apporte le yoga, tant dans la pratique que dans la spiritualité, que je suis moi aujourd’hui et surtout une maman comblée depuis le 11 janvier 2020 d’une future yogini peut-être…


Pincha.yoga

J’ai découvert le yoga grâce à YouTube qui m’a suggéré une vidéo de Yoga with Adriene parce que je pratiquais régulièrement le pilates. Je me suis dit pourquoi pas ? Et ce premier cours m’a enchantée !

Je me suis sentie centrée et apaisée comme je ne l’avais jamais été. Le pilates que j’effectuais pour changer ma silhouette était toujours une épreuve, une obligation aride que je m’imposais.

Avec le yoga, j’ai découvert une pratique puissante et variée, qui me permettait de bouger mon corps sans le faire souffrir mais en le connectant à mon esprit et à mes émotions.


Clarisseajx

J’ai commencé le yoga quand j’étais à l’étranger toute seule et que je déprimais un peu. J’ai une amie qui m’a parlé de YogaWithADrienne sur Youtube, et je me suis lancé le défi de faire son challenge une vidéo par jour pendant trente jours.

Au bout de quelques semaines j’ai commencé à voir la différence : je me tenais plus droite, j’étais moins déprimée, plus motivée. Bref, je suis tombée dedans ! En rentrant à Paris, j’ai pris des cours en studio, et ça a été la révélation, je n’ai plus jamais arrêté !


Ophelie_bvc

J’ai découvert le yoga chez moi avec les vidéos de Georgia Horackova. Progressivement, mes séances sont passées de 20 min par ci par là, à 1 heure régulièrement. J’adorais pratiquer seule chez moi, c’était mon petit truc, comme un journal intime.

Ce n’est que bien plus tard que je me suis rendue en studio, un peu inquiète à l’idée de me retrouver face à des yogis confirmés. J’avais peur de faire tâche avec ma petite pratique maison. Mes inquiétudes se sont vite dissipées car j’ai découvert que la compétition et la comparaison n’avaient pas leur place ici. Pour la première fois, la bienveillance et l’humilité n’étaient pas des failles mais d’incroyables qualités, source de joies profondes et d’un monde meilleur.

Cette énergie m’a transportée. J’ai compris alors que le yoga allait m’apporter bien plus que la forme physique. Ce fut le début d’une belle aventure qui aujourd’hui se poursuit en formation pour transmettre, à mon tour, cette philosophie de vie.


Penelope_deja

J’étais petite toute petite. Je rentrais en CP. Je n’avais pas 6 ans. La maîtresse était gentille, toute douce, avec ses petits cheveux frisottés et gris. Ma maman m’avait dit de lui faire confiance, puisqu’elle avait était sa maîtresse 18 ans auparavant.

Alors j’ai accepté de faire ces choses étranges entre deux exercices rassurants… Une lecture, hop on se met à genou au milieu du rang, comme une petite feuille pliée en deux. On respire tranquillement. Un exercice de calcul, et hop au milieu du rang, bien droit bien grand comme un arbre. Un temps de dessin, la journée qui s’achève, et juste avant la cloche, on se retrouve encore entre les allées, en tailleur, les yeux fermés, les mains sur les genoux, à respirer une dernière fois avant de finir la journée…

J’avais six ans, j’étais en CP, la maîtresse faisait du yoga, et moi je respirais…

Je n’ai plus jamais arrêté. Au fil des ans, de la vie, des bébés, des soucis, de la maladie, j ai pris le temps de respirer. Le yoga a sauvé d’abord mes poumons qui ne voulaient pas respirer, puis mon dos qui ne voulait pas se redresser, mon bassin enfin qui ne voulait plus marcher. Aujourd’hui quand je regarde ce chemin, depuis mon tapis, chaque matin, j’ai une immense gratitude pour cette femme qui m’a appris à respirer, entre les lignes.

J ai 48 ans, et je suis toujours sur mon tapis, entre les lignes, pour respirer. Yoga, souffle de vie.


Lyzcookphoto

Mon envie de débuter le yoga étant avant tout pour assouplir mon corps. En 2016, j’ai effectué un cours d’essai mais je n’avais pas du tout accroché avec la prof !

En février 2019, dans une librairie j’ai trouvé un livre sur le yoga pour enfants, avec mon fils de 3 ans, tous les soirs nous nous amusions avec les postures d’animaux. C’était génial !

J’ai continué en suivant des cours par internet. Dès le début de ma grossesse, j’ai pris des cours de yoga prénatal, j’ai ressenti tellement de bienfaits sur mon corps que j’ai eu envie de suivre ce chemin. Depuis je pratique tout les jours même dix minutes et ça me fait un bien fou et mon corps me dit merci, il en avait bien besoin. En plus de ma pratique personnelle, j’espère à la rentrée suivre un ou deux cours pour approfondir ma pratique.


Camilleupsidedown

J’ai commencé le yoga parce que je voulais changer de routine sportive après six mois d’exercice à la maison avec des burpees et des lunges (🤢).

J’ai commencé avec une application puis toute seule, et c’est seulement après un an et demi de pratique que j’ai mis les pieds dans mon premier cours. C’était dans un studio très côté et prétentieux de Londres, mais je voulais faire la classe de cette prof que j’avais trouvé sur YouTube. J’étais intimidée – le milieu du yoga à Londres peut être assez m’as-tu-vu mais je ne le savais pas encore. J’ai attendu aussi longtemps pour aller en classe parce que je ne voulais pas être ridicule et jugée.

La pratique physique était fantastique mais j’ai été émue par tout ce qu’il y avait derrière, par l’énergie de la prof, par ses anecdotes.

Depuis je continue ma pratique seule à la maison, mais je fais aussi des cours, toujours à la recherche de gens qui m’inspirent en tant qu’étudiante mais aussi en tant que prof 😊


Sophie.bell.b

Jj’ai commencé le yoga seule chez moi avec l’application de yoga américaine pocket yoga dont une amie m’a parlé. Le pourquoi c’est tout simplement que j’étais raide comme un bout de bois. Je cherchais à m’assouplir. Mais je ne connaissais rien au yoga, pour moi c’est la seule chose que ça faisait.

Et à force de pratique, j’ai découvert la sensation d’apaisement, de bien-être. Presque 3 ans après avoir commencé, j’ai pris mon premier cours mais j’étais déjà très engagée dans le yoga en termes pratique et spirituel.

Aujourd’hui, je n’y cherche plus la performance physique mais le bien-être général au quotidien.


Nolwennrumeur

Le commencement de ma pratique du yoga ne s’est pas déroulé sous les meilleurs auspices, et pourtant, quelle reconnaissance j’ai désormais envers cette pratique !

En effet, j’ai débuté le yoga à 16 ans sur les conseils d’une art thérapeute qui m’aidait alors à faire face à un trouble du comportement alimentaire en travaillant sur mes émotions à travers les arts plastiques. Me voyant hyperactive, angoissée et insomniaque, elle me proposa d’essayer avec une de ses amies le yoga nidra, une forme de yoga qui se pratique presque essentiellement en Savasana et comprend beaucoup d’exercices de relaxation

Toujours curieuse et croyant m’inscrire à une séance de sport je me rendis à mon premier cours quelques jours plus tard. Ce fut une véritable torture psychologique et physique ! Pendant une heure et demi je ne rêvai que de mettre des baskets et de courir le plus loin et le plus rapidement possible hors de cette salle où régnait beaucoup trop de calme et de bienveillance envers l’esprit et le corps pour mon moi d’alors.

Mais séance après séance j’appris à apprivoiser cette énergie qui parcourait mon organisme pour en tirer de la force physique et surtout mentale. Sans en être la seule raison, le yoga joua sa part dans ma guérison. Il fait désormais partie de ma vie quotidienne de jeune femme de 23 ans, qu’il soit vinyasa, ashtanga, nidra, associé à d’autres pratiques sportives, pratiqué chez moi ou en club, en silence ou en musique, et m’apporte toujours, à chaque fois que je mets les pieds sur mon tapis, énergie et émotions positives.


Hankadyo

Ma rencontre avec le Yoga s’est faite il n’y a pas très longtemps, dans des conditions très particulières et imprévisibles 😷. Comme plusieurs milliards de personnes sur la planète j’étais confinée chez moi et je cherchais un moyen de m’évader et d’apporter du positif. Adepte de la sophrologie et de la méditation je souhaitais découvrir autre chose et surtout « me bouger ».

Cela m’a fait penser à une amie qui avait publié un post pour demander si quelqu’un connaissait de bons cours en ligne de Yoga (en octobre 2019 !). J’ai remonté son fil d’actualité pour retrouver les réponses et j’ai choisi la prof qui faisait l’unanimité : Adriene.

J’ai directement enfilé mon legging et un T-shirt que j’aimais, je me suis enfermée dans ma chambre, j’ai déroulé mon tapis et je me suis lancée🙌. Tout n’était pas « facile » (#inflexiblegirl🦾🦿🤦‍♀‍) mais j’ai ADORÉ ! J’ai aimé la déconnexion des pensées, la synchronisation de la respiration aux mouvements, les sensations physiques et surtout Savasana.

Je n’avais qu’une envie : recommencer et en savoir plus, car j’avais bien senti qu’il ne s’agissait pas uniquement d’une pratique physique. J’ai donc recommencé le lendemain avec une autre vidéo, et cela tous les matins depuis le 18 mars (merci l’historique Facebook !).

Je continue de faire des recherches à droite à gauche et à naviguer sur des blogs 👀. Cette rencontre avec le Yoga m’a permis d’adoucir cette période difficile, et je n’ai qu’une hâte : poursuivre cette exploration, peut-être avec un groupe, avec une prof, ou ailleurs. NOUS VERRONS 🙏.


Sabdulssy

J’ai commencé le yoga il y a 4 ans. Je venais de me remettre au sport et avais réussi à perdre 12 kilos en 4 mois. J’étais toute contente mais cela ne suffisait pas. Je faisais des hiit et de la renfo 6 jours sur 7. Et un jour j’ai voulu tester quelque chose sur la chaine Doctissimo avec la coach sportive Lucile Woodward, un cours avec Mika De Brito.

Ce cours était un vrai challenge pour moi. Je découvrais les postures du guerrier, celle de chaturanga… J’étais subjuguée par la force et la souplesse que demandait la pratique. Mais l’aisance du professeur m’étonnait encore plus.

Je me croyais forte , et assez souple . Mais là tout était remis en cause 😅 Et là je me suis laissée entraînée, j’ai suivi les cours Yoga Coaching, Fire by Jo, Sandra Insoha… via YouTube. Et le yoga est très vite devenu une routine pour évoluer en un mode de vie.

Je ne suis jamais aussi bien sentie dans ma vie. J’aime celle que suis devenue car j’ai appris à m’aimer.

Je pratique quotidiennement une heure au minimum et je me sens vivante, connectée à tout ce qui m’entoure.

Le yoga est magique pour moi , peut-être parce qu’il vient de l’Inde, de l’Asie là où sont mes racines… ce qui est sûre c’est que les changements sont constants. Je me suis découverte et je m’accepte telle que je suis… et j’apprends à accepter l’autre comme mon propre reflet. Il y a tellement à dire sur ce le yoga m’a apportée et continue de m’apporter…


Yogaflowastrid

J’ai commencé le yoga un peu par hasard… Enfin, il n’y a JAMAIS de hasard 😉

C’était une période de ma vie difficile, burn-out, deuil.. Perte de sens générale, je me cherchais. Je me suis laissée tentée avec des copines par un cours de yoga sur de la musique hip-hop à Paris.

Là, grosse surprise : le yoga c’est un vrai sport ! J’ai été conquise par l’énergie, les mouvements synchronisés à la respiration comme une danse, la concentration requise. J’ai découvert des muscles ou parties de mon corps que je n’avais jamais travaillés en étant pourtant très sportive ! J’ai voulu très vite en savoir plus, pratiquer, explorer.

En plus du renforcement musculaire complet, de l’équilibre, de la souplesse, le yoga m’apporte une détente inatteignable via un autre sport. 2 ans après, le yoga a transformé ma vie et je me suis même formée pour enseigner le yoga flow, un yoga dynamique feel good en musique qui me ressemble.


Sophie_does_yoga

Il y a quelques années suite à différents événements dans ma vie j’ai décidé de m’inscrire à un cours de yoga. J’avais besoin de me recentrer et de penser à moi.

De nature relativement stressée et nerveuse j’en ressortais toujours calme et apaisée. Petit à petit je me suis familiarisée avec la pratique j’ai rapidement senti mon corps changer et s’assouplir.

Ce qui m’a le plus marqué au début c’est toute cette bienveillance, aucun esprit de compétition. Ces expériences m’ont donné envie d’approfondir mes connaissances c’est pourquoi en septembre dernier je me suis inscrite à un teacher training. Le yoga devenu un mode de vie je peux que vous encourager à tenter l’aventure.


Elodyie_peuz

Je m’appelle Elodie j’ai 44 ans et je suis infirmière dans un usld/Ehpad. J’ai commencé le yoga il y a 3 ans après une opération du dos (hernie discale paralysante).

Ma kiné m’a fait pratiquer des postures afin de l’assouplir et du coup j’ai exploré seule d’abord avec des vidéos YouTube puis des cours sur YogaConnect et YogiLab. au bout d’un an de pratique seule j’ai eu besoin de vrais cours et j’ai trouvé un cours près de chez moi !

Cette année à cause de mon boulot je n’ai pas repris en présentiel mais je pratique seule quasiment chaque jour !


Lubiesrousses

J’ai commencé le yoga pendant le confinement. J’avais très envie de tester cette discipline, autant pour l’apport physique que mental, mais sans jamais avoir le temps pour me lancer… entre un changement de job et deux petites Choupinettes de 22 mois, ce n’est pas toujours évident d’avoir du temps pour soi ! Sans compter que je pratique déjà la natation et la course à pieds.

Au bout de 2 semaines de confinement à désespérément tenter de concilier mon travail et la garde de mes filles, j’ai ressenti le besoin à la fois de lâcher prise mentalement et de me bouger ! J’ai donc penser au yoga et je me suis dis pourquoi ne pas tenter ?

Mon premier cours a été un yoga très dynamique, avec des postures favorisant le travail abdominal, sans marquer de pauses… seulement 30 minutes et des courbatures incroyables le lendemain. J’ai alors testé un autre cours un peu plus tranquille avec des consignes pour se concentrer à la fois sur le mouvement et la respiration.

Cela m’a beaucoup plu car j’ai vraiment eu un sentiment d’apaisement associé à une détente physique. Une expérience que je réitère depuis, presque chaque jour !


Or_Elyia

Je voulais faire du yoga depuis longtemps… je me suis mise à la course à pied en 2012… niveau moyen.. pas de surinvestissement… j’ai accentué (3 fois la semaine) les entraînements en 2015 et 2016. J’ai eu une première blessure à l’ischio jambier en 2017. J’ai du me mettre en pause… et cette blessure n’a pas été bien diagnostiquée… repos prolongé et du coup : recentrage sur mon corps de manière plus globale… j’ai découvert dans le même temps Tiphaine de Yogilab qui lançait sa plateforme en ligne. Je lui ai pris quelques cours car au départ puis un abonnement. En parallèle, j ai fait connaissance sur Instagram d’une “amie” qui finissait une formation de prof de yoga qui habitait à 25 km.. elle m’a proposée dans le cadre de sa formation des sessions gratuites afin qu elle s’exerce….

Depuis elle est devenue prof de yoga et fait des ateliers les week-end où parfois je vais. Je continue mon abonnement sur Yogilab.

Mon ressenti : le yoga est tombé à pic : il m’a permis d’écouter mon corps. Il me permet d’accepter des limites. Depuis cette blessures, je n’ai jamais pu reprendre réellement la course à pied de manière soutenue… deux entraînements, des que j’ai préparé une course avec un programme de séances donc au moins 3x la semaine : la gêne revient… malgré bien entendu kiné, ostéo…. bref, le yoga m’a aidé à comprendre ce corps et surtout comment l’esprit, le souffle et le corps ne font qu’un…

Cela a vraiment été une découverte progressive et enrichissante. Je ne m’imposais pas par contre de régularité. Si je fais deux séances la semaine ou plus c’est parce que j’en ai envie et besoin.


Kell.yogini

Je me souviens avoir assisté à mon premier cours il y a 4 ans, et à cette époque, si on m’avait dit que j’allais devenir professeur de yoga, j’aurais bien ri. Ce cours a tout simplement été un désastre.

C’était dans ma salle de sport de l’époque, j’ai rejoint cette classe un peu en retard, j’ai dû m’installer au fond de la salle, tout allait très vite, je ne comprenais pas un mot de ce que la prof racontait et je comprenais encore moins les noms des postures. Chien tête en quoi ? Je suis ressorti stressée de ne rien entendre et d’avoir essayé de suivre les mouvements. Quand j’y repense maintenant, j’en ris.

Lorsqu’on me demandait si je pratiquais le yoga, j’étais la personne qui n’avait pas peur de répondre « Non merci, le yoga ce n’est pas pour moi » et mes amis pourront en témoigner.

L’histoire a bien changé, deux ans plus tard, pour je ne sais quelle raison, je me suis inscrite à des cours en ligne, sur Yoga Connect pour ne pas les citer, et c’est là que la magie du yoga a opéré. Seule chez moi, j’ai pratiqué à mon rythme et j’ai commencé à ressentir tous les bienfaits sur mon corps.

Je me suis sentie peu à peu apaisée et j’y ai pris goût, à tel point que je reviens tout juste d’un mois de formation en Inde pour approfondir mes connaissances.


Yogisalife

J’ai pris mon premier cours de yoga il y a un peu plus de 10 ans, j’avais 20 ans et je vivais à Paris depuis quelques mois.

Je venais de réussir les concours pour rentrer dans l’administration et le monde du travail m’oppressait. Je ne me sentais pas vraiment prête. Et j’avais du mal à y trouver ma place, un sens et surtout la nature et la montagne me manquaient !J’avais entendu dire que le yoga pouvait aider à calmer le stress, donc quand j’ai vu que l’association sportive proposait des cours, j’ai décidé de m’y inscrire.

Je me souviens que la prof était assez sévère et que je trouvais les élèves hyper studieux et calmes. On était tous assis en cercle, dans le silence le plus total. Ça m’effrayait mais étrangement quelque chose m’apaisait aussi. Lors de ce premier cours, les termes employés tout comme certains exercices de respiration ou de postures me semblaient tellement mystérieux !

Mais j’ai surtout été frappée par… mon manque de conscience de mon corps. Mon premier savanana (la relaxation à la fin du cours) a été un déclic; c’est comme si je découvrais mon corps pour la première fois de ma vie. Je me rappelle encore de ce moment, comme si c’était hier.


Emilie_p69

J’ai commencé le yoga sur les conseils d’une amie pour être moins stressée et lâcher prise… et ça a bien fonctionné ! C’est elle qui m’a servi de prof au tout début. Ensuite je suis vite passé sur des vidéos et applis.

Je n’ai pas encore pris de vrai cours en salle (je devais le faire au début du confinement 😅). Je me sens plus calme et plus posée après ma séance et je dors mieux.


Charie_illustrations

Je dirais que j’ai eu deux “débuts” dans le yoga ! La toute première fois, avec des vidéos YouTube de Arianne (yogacoaching) : je cherchais une activité complémentaire à mon sport principal, la boxe, et pratique. La simplicité d’accès du yoga, le côté très souple avec les cours en ligne m’a attiré. Je voulais, grâce à cette pratique, renforcer mon corps et l’assouplir. J’ai beaucoup aimé, dès la première séance ! Mais mon côté très challenge et sportif me faisait aller trop loin, tout de suite.

D’où ce que je considère comme mon deuxième départ : mon premier cours avec un vrai prof, un an et demi plus tard ! C’était un yoga très TRÈS doux, et ces 6 mois de pratique ont été une surprise : autant j’avais parfois envie de partir en hurlant et en agitant mes bras tant la lenteur me titillait les nerfs, autant j’ai découvert les bienfaits de cette douceur, et les bénéfices sur mon bien-être : détente absolue en sortant, mal de dos qui de résorbait…

Depuis je mêle ces deux aspects, alternant entre les défis fous de postures, et les séances “prendre soin de moi” 😊 mais ce premier prof, 70 ans au bas mot, dans une petite ville de Picardie, restera gravé dans ma mémoire ! Et ces mots qu’il me disait toujours : “moins tendue, Marie, il faut que tu te détendes !”… Je ne suis pas sûre d’avoir réussi à atteindre ça, 4 ans plus tard 😉


Spangherj

J’ai commencé à pratiquer le yoga en 2014, par rapport aux maux de dos et pour mieux gérer mon stress. À l’époque je travaillais dans les ressources humaines, dans une grosse entreprise de cosmétiques : mon dos était fatigué après des heures assise sur l’ordinateur et le stress était énorme aussi. Je ne suis pas née souple, au début c’était un vrai challenge.

Quelques mois plus tard, j’ai subi la maladie et la perte de ma mère aux mains d’un cancer très agressif. Le yoga m’a aidé à traverser ce moment les pieds sur terre, à ressentir mes émotions, à pouvoir continuer.

Très vite je me suis rendue compte que ma place n’était pas au bureau derrière l’ordinateur 10h par jour : je voulais aider les gens à trouver le calme à travers le yoga, juste comme ma prof m’avait aidé quand j’en ai eu besoin.

En 2016 j’ai eu mon YTT diplôme en Argentine, et depuis 2017 je voyage en Espagne et en France en travaillant pour ce que j’aime.


Soins_dam

J’ai fais mes premiers pas avec le yoga en 2016 alors que j’étais en train de me remettre d’une hernie discale. Lorsque j’ai pu à nouveau bouger un peu les médecins m’avaient conseiller de faire des choses douces. Alors j’ai téléchargé une application Asana Rebel qui proposait des exercices de yoga débutant et différents programmes.

La pratique du yoga m’a aidé à finir de soigner mon hernie discale car le fait de beaucoup solliciter la ceinture abdominale a permis aussi de renforcer mes lombaires. Et puis surtout j’ai pu découvrir tous les bienfaits pour mon esprit aussi. Le fais d’être 100% dans l’instant présent etc.

La méditation lors de savasana… puis avec le temps je me suis mise à suivre des cours en live sur Instagram ou en vidéo YouTube et enfin à créer mes propres enchaînements à force de pratique. J’ai aussi fait de merveilleuse rencontres grâce au yoga ! Avec tout cela, est né le projet d’aller faire une formation pro en Inde en 2021.


Hesia_yoga

J’ai découvert le yoga complètement par hasard ! Ma maman a gagné un lot de 3 cours dans une tombola dans son studio de danse et me l’a donné.

Donc à 21 ans je me retrouve dans la salle (chauffée !!) pour faire de l’ashtanga à 7h du matin (faut dire que j’ai pas fait de sport depuis des siècles et j’étais plutôt un troglodyte – un vrai musicien quoi 😂). A la fin du cours, quand j’ai presque rendu l’âme, en me demandant qu’est ce que je fais encore ici, le prof annonce l’équilibre sur tête. Ma réaction ? Panique total, même pas en rêve ! Malgré ma défense désespérée, le prof est venu m’encourager et m’assister. Et bim ! Je l’ai fait au plein milieu de la salle (ou plutôt on l’a fait, mais pour moi c’était une surprise énorme).

Donc oui, c’est exactement comme on imagine – je suis sortie tremblante à quatre pattes, en pestant que je ne mettrai plus jamais le pied ici… Pour bien sûr y revenir la semaine prochaine !!

Car ce sacré mélange de bonheur, frustration, sérénité et challenge m’ont manqué et m’ont donné l’envie de le refaire le yoga encore et encore… à tel point que moi-même je suis devenue prof 😉


J’espère que cette lecture vous a permis de constater que chacun arrive vers le yoga pour différentes raisons, parfois par hasard, souvent pour longtemps ! J’adore lire ces petites histoires, car chacune est différente, chacune est unique.

Pour ma part, vous pouvez relire comment j’ai commencé le yoga en relisant un de mes tout premiers articles sur ce blog !

MERCI à vous toutes pour avoir partagé vos morceaux de vie avec nous ! #GIRLPOWER !

Tu commences le yoga ? Découvre l'ebook "Aujourd'hui, je commence le yoga" !

FACEBOOK | INSTAGRAM | PINTEREST

30 témoignages de yogi

Partager cet article

Ça vous a plu ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas encore de commentaire.

visuel présentation ebook

Découvre l'Ebook "Aujourd'hui, je commence le yoga" !

40 pages, remplies de yoga et de bienveillance + un carnet à imprimer pour noter sa pratique !

Je découvre l'ebook !

%d blogueurs aiment cette page :