Yoga et ouverture des hanches

posture du bébé heureux pour ouvrir les hanches

Namasté mes chers lecteurs. Dans cet article, je tiens à vous parler de l’ouverture des hanches. Comme beaucoup de parties du corps, on oublie souvent qu’elles sont là. Les hanches sont d’ailleurs un des points centraux du corps, un pivot entre le haut et le bas du corps.

Chez certaines personnes (comme les sportifs, les personnes qui sont souvent assises…) les hanches sont serrées, raides, et parfois douloureuses. Aussi, lorsqu’on souffre de douleurs aux genoux, aux chevilles ou mêmes dans le bas du dos, la cause peut venir des hanches !

Le yoga : outil pour ouvrir les hanches

Si vous me lisez depuis un moment, vous avez compris que pour moi, le yoga peut tout guérir. Il m’a permit de sortir d’une mauvaise passe professionnelle et a été un puissant allié lors de mon syndrome rotulien. La méditation m’a aussi aidé à sortir de mes douleurs aux cervicales en détendant mon crâne.

Pour les hanches, c’est la même chose : le yoga peut vous aider. De nombreux asanas ouvrent les hanches, certaines en douceur et d’autres un peu moins !

Quel intérêt d’ouvrir les hanches ? Au delà de la souplesse que cela apporte, ouvrir les hanches permet de débloquer des émotions bien enfouies. Essayez ! Après une séance de yoga pour cette partie du corps, vous devriez ressentir des émotions nouvelles, mais pas forcément des émotions négatives. Il se dit que cette partie étant importante pour éviter un danger (les hanches sont à la jointure entre les jambes, qui permettent de prendre la fuite, et elles sont reliées au cerveau), des émotions y restent bloquées. Il y a également une histoire de chakra que je vous invite à aller lire vous-même, n’étant pas très adepte de ce point de vue !

Voici des postures, suivies de séances en vidéo, pour vous aider à débloquer vos hanches et vos émotions refoulées.

Le pigeon

J’adore cette posture, elle est très agréable et personnellement je pourrais m’endormir comme ça ! En pliant une jambe tout en tendant l’autre en arrière, vous permettez à vos hanches de s’ouvrir. N’hésitez pas à vous allonger complètement, elle permet aussi d’étendre légèrement la colonne vertébrale.

Le lézard

Cette posture peut être un peu plus difficile, mais vous avez des variantes. Vous pouvez vous appuyer sur vos bras dans un premier temps, ou placer les coudes au sol. L’important est d’avoir la hanche ouverte : n’hésitez pas à appuyer légèrement sur votre cuisse pour ouvrir la jambe. Vous devez sentir un étirement en haut de vos fessiers et dans le bas du dos ! Bien sûr, les cuisses aussi travaillent et sont étirées pour détendre les courbatures.

La tête de vache

J’aime beaucoup cette posture car elle étire les muscles des jambes ainsi que les hanches. Il faut un peu de souplesse pour y arriver, et on peut rapidement se blesser alors n’hésitez pas à prendre une position confortable et à ne surtout pas forcer sur votre corps si jamais vous êtes inconfortable.

Pour entrer dans cette position, pliez un genou devant vous et placez votre autre jambe au dessus : les genoux se rejoignent. Vous pouvez basculer lentement et le dos bien droit vers l’avant et vous détendre le temps de quelques respirations ! Si c’est trop inconfortable : placez une brique ou des coussins sous votre tête.

Le papillon

Cette posture peut être réalisée dans votre canapé, dans votre lit avant de dormir… elle est assez simple puisqu’au lieu d’être en tailleur, il suffit de joindre les deux pieds et de battre lentement des jambes à l’image d’un papillon. Attention, il n’est pas nécessaire d’avoir les pieds au plus près du pubis, surtout si vous n’êtes pas encore assez souple. Mettez les pieds un peu plus loin, la souplesse viendra avec le temps.

Squats

Ne vous inquiétez pas, je ne vous demande pas de réaliser des séances de squats ! Mais de vous mettre en position de squat : pliez à fond les genoux en écartant les jambes. Puis mettez les mains en prières en écartant doucement les jambes avec vos coudes. Cette posture étire vraiment les hanches, mais aussi la colonne vertébrale qui elle doit rester bien droite afin d’éviter toutes blessures.

L’enfant

Cet asanas était un de mes préférés lorsque j’ai commencé le yoga ! J’avais tellement de difficultés à tenir les postures que je revenais souvent me reposer en posture de l’enfant. Il est possible d’ouvrir les hanches en écartant les cuisses largeur du tapis tout en laissant vos pieds se toucher.

Le bébé heureux

Je vois bien que mes hanches ne sont pas très souples lorsque je réalise cette posture rigolote. Vous pouvez placer une petite couverture sous votre dos si vous avez des douleurs ou bien si votre colonne vertébrale ressort trop. Puis tentez de garder l’équilibre et d’ouvrir vos jambes en bébé heureux. Attention à ne pas trop forcer car cela peut devenir douloureux rapidement !

Sélection de vidéos pour l’ouverture des hanches

Yoga Fire by Joune vidéo qui appelle à la sérénité tout en ouvrant progressivement les hanches.

Ariane : une vidéo avec des postures pour débutants et une vidéo pour les yogis plus aguerris

Delphine Marie Yoga : une séance douce de Yin yoga axée sur l’ouverture des hanches


J’espèce que ces séances vous aideront à débloquer progressivement vos émotions ! Détendre les hanches fait énormément de bien au corps et à l’esprit.

FACEBOOK | INSTAGRAM | PINTEREST

yoga et ouverture des hanches

6 commentaires

  1. Hello Claire,

    Merci pour cet article je vais tenter cela demain matin je pense 🙂
    Je te dirai ça 😉
    J’ai mes hanches plutôt fermées et j’ai du mal à les assouplir :/
    Trop de choses enfouies alors apparemment …

    Belle journée à toi,
    Lili

  2. Hello Claire,
    J’ignorais que l’ouverture des hanches avait un lien avec les émotions, ultra intéressant !
    Merci pour cette sélection de postures et de vidéos, ça va me permettre de me remettre dans le bain (et tu sais que j’en ai grandement besoin).
    A bientôt,

    1. Hello Marie,
      Je te recommande vivement les séances pour les hanches, ça fait BEAUCOUP de bien, tan au niveau physique qu’émotionnel !
      A très bientôt,
      Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :