Suis-je légitime pour parler de yoga ?

yoga, concentration, questions

En traînant sur la blogosphère, je lis pas mal d’articles… souvent rédigés par de jeunes blogueurs/blogueuses. Et par « jeune », je n’entends pas quelqu’un qui a lancé son blog il y a peu, mais quelqu’un de jeune, ou d’en tout cas, plus jeune que moi. Certains parlent de développement personnel, d’autres de sports, de livres, de l’actualité, etc.

Je me suis souvent demandé quelle légitimité nous avons tous avec nos blogs respectifs. Nous ne sommes ni journalistes, ni payés (pour beaucoup), ni toujours experts dans ce que nous écrivons.

Et en ce moment, je pense de plus à plus au jour où je serai professeure de yoga. Dans 5 ans, dans 10 ans ? Je ne sais pas. Le fait est qu’aujourd’hui, avec seulement 1 an de yoga derrière moi (et à la maison, devant des vidéos), je me pose réellement la question de ma légitimité sur le sujet.

La question de la légitimité

Dans tous les domaines, on peut se demander si on est légitime, si nous avons « le droit » de parler de tel ou tel sujet, si notre avis compte réellement. Un médecin sera légitime pour prescrire des médicaments à son patient, alors qu’une personne qui a simplement regardé une émission sur ladite maladie aura certainement moins de légitimité.

Un spécialiste de la physique théorique aura certaine plus de légitimité à parler de la théorie des cordes qu’une personne lambda, vaguement renseignée sur le sujet.

Et l’expérience dans tout cela ? Une personne avec 20 ans d’expérience dans un domaine est-il plus légitime que le jeune débutant qui vient d’arriver et qui n’a que quelques stages derrière lui ? Pas forcément dirons certains, car l’expérience ne fait pas tout, et le statut ne fait pas tout. Mais d’autres penseront l’inverse et trouveront la personne expérimentée plus crédible.

Débutante en yoga…

Je suis pas prof, je ne suis pas experte, je suis une débutante. J’apprends tous les jours, que ce soit l’histoire du yoga, ou bien la pratique. D’ailleurs, rien n’est mieux que la pratique d’exercices – pranayamas ou asanas – pour évoluer, s’améliorer, apprendre.

Ce blog a vu le jour il y a un an très bientôt, le 25 avril (et oui, déjà !). J’ai tout de suite senti que le yoga était fait pour moi. Qu’il m’aiderait à moins stresser, à oublier les maux du quotidien, à me détendre mentalement ET physiquement. Pour rappel, je ne suis pas sportive du tout depuis que j’ai arrêté la GRS lorsque j’étais gamine. Ce blog, c’est une façon d’avancer avec le yoga. De partager mon expérience, mes découvertes, mes échecs ainsi que mes réussites.

J’ai rédigé plusieurs articles sur ce que le yoga m’apporte au quotidien. J’ai également essayé de partager des photos avant/après, pour montrer la souplesse que peut apporter le yoga au corps. Je vous ai aussi proposé des vidéos destinées aux débutants, pour une approche simple du yoga. Et pourtant, je me demande toujours si mon avis et mes conseils sont utiles et pertinents.

liberté

Suis-je légitime pour parler de yoga ?

Quand on commence un blog, on ne se sent pas toujours légitime. Qui suis-je pour parler de tel ou tel sujet ? Que vaut mon avis ? Que vont penser mes lecteurs ? J’ai toujours eu peur d’avoir des commentaires négatifs à mes articles. Que l’on me dise que je raconte des bêtises, que ça va ne pas du tout.

Pour le moment, ce n’est jamais arrivé, et pourtant, ces questions me trottent dans la tête à chaque fois que je clique sur « Publier » lorsque mon article est prêt. J’imagine qu’il est plus « rassurant » de suivre le blog d’un professeur de yoga, avec de l’expérience, une certaine pédagogie, et un diplôme.

Bien sûr, nous apprenons tous chaque jour, prof ou non, avec ou sans diplôme certifiant que l’on peut enseigner le yoga à d’autres. Parfois, je me demande si je ne suis pas un imposteur. La responsabilité est d’autant plus grande que l’on peut se blesser au yoga, il faut donc donner les bons conseils.

Actuellement, je réfléchis à l’évolution de ce blog : des tutoriels sur des postures ? des articles plus concrets ? Mais ai-je le droit de réaliser ce type d’article, alors que je ne suis qu’une débutante qui découvre le yoga un peu plus chaque jour ?

Cette réflexion me tient très à cœur. Je serai peut-être professeur de yoga un jour, mais cette pensée ne me quittera certainement jamais, car des professeurs plus expérimentés seront certainement plus crédibles, et auront plus de recul sur leur pratique.


J’espère ne pas vous avoir trop effrayé avec cet article, mais ces mots et ces interrogations me viennent du cœur.

Avez-vous déjà ressenti ce genre de sensation d’imposture dans la rédaction de vos différents articles de blogs ? Qu’avez-vous fait pour y remédier ? Que pensez-vous de cette histoire de légitimité ?

Namasté 

suis je legitime pour parler de yoga

17 commentaires

  1. Coucou Claire ! Ton article tombe tellement bien, j’ouvre mon blog et ça fait plus d’un an que j’ai hésité, en partie à cause de cette fameuse légitimité. Mais est-ce que cette question de légitimité doit nous poser des barrières à réaliser et à partager les choses qu’on aime? Non! Non! et encore Non! Des gens passionnés sont souvent bien plus intéressants que certains qui connaissent par coeur la théorie, et ils savent mieux transmettre. Alors oui on peut dire des bêtises, faire des erreurs mais ça sert aussi à ça le partage (et il va dans les deux sens, tes visiteurs peuvent t’apprendre des trucs aussi) ! Je compte parler de yoga sur mon blog aussi, pourtant je suis loiiiiiiiin d’être une experte, mais j’aime beaucoup trop ça pour ne pas le partager 🙂 Je te souhaite une belle soirée, Charlotte

    1. Hello Charlotte,
      Merci pour ton message ! Effectivement ne pas être un expert ne nous enlève pas le droit de parler de quelque chose. C’est quand même une immense responsabilité puisque on peut se blesser en faisant du yoga, il ne faut pas se tromper dans les conseils que l’on donne.. il y a aussi tellement de blogs très qualitatifs dédiés au yoga sur le net, que j’ai l’impression d’être « le vilain petit canard » 😊 bon courage pour ton blog !

  2. Perso, je ne vois pas le problème à partir du moment où tu es claire avec tes lecteurs…
    Et puis, il y a une différence entre un billet dans lequel tu donnes ton ressenti et un « article d’expert »…
    Sur mon blog, je fais les 2. D’une part, je parle de mon ressenti, et de l’autre, j’évoque des sujets que je maîtrise (comme le feng shui ou le reiki). Je me souviens d’un billet sur ce que m’apportait le yoga, dans ce cas, je parlais bien de moi et je ne donnais pas de « vérité universelle ». Tant qu’on est claire, pas de souci… Par contre, quelque soit l’âge de la blogueuse, il me paraît dangereux de se lancer dans tout ce qui est thérapie.
    Bon vendredi 🙂

    1. Hello !
      Merci pour ton commentaire. Effectivement un billet sur le ressenti ne pose pas de problème de légitimité. Mais je me pose la question si je décidais de faire des articles sur les postures : comment entrer en chien tête en bas par exemple. Je ne sais pas moi même si ma posture est correcte, et puisque je ne suis pas prof, c’est délicat !
      À bientôt

  3. Je pense que tu es parfaitement légitime pour parler de Yoga 😉 Tu es renseigné sur la chose et le titre de ton blog ne trompe pas les internautes… Enfin personnellement ça ne me pose aucun problème. Ça fait plus de 2 ans que je pratique le Yoga avec des hauts et des bas (bonjour de ma sciatique), je me retrouve d’avantage à travers ton blog car il ne me complexe pas. Il ne pointe pas du doigts tous le chemin qu’il me reste encore à parcourir pour tenter de réaliser une position. Bref continue comme ça 😉

    1. Hello Joséphine,
      Merci pour ton commentaire très gentil. Effectivement, quand on commence le yoga, les photos ne sont pas aussi « belles » que d’autres que l’on peut trouver sur Instagram ! Le nom de mon blog ne trompe personne, c’est pour cela que j’hésite à faire évoluer mon blog. Mais je risque d’être limitée à un certain point, d’où ma réflexion sur ma légitimité 🙂
      A très vite !

  4. Hello Claire,
    J’ai été intriguée et me sentais concernée par le titre de ton article et je ne me suis pas trompée. La légitimité est un sujet qui revient souvent lorsque je rédige. Les sujets que j’aborde, comme tous finalement, peuvent être assez touchy. Suis-je légitime de parler zéro-déchet alors que j’ai une poubelle dans ma cuisine ? Suis-je légitime de parler penderie coresponsable et made-in France alors que je porte encore de vieux vêtements sortis tous droit de chez Mango ou Zara ? Je doute souvent et pourtant… je n’ai eu que des retours bienveillants pour le moment. Comme le dit Charlotte, les personnes passionnés peuvent transmettre plus de choses que des experts. Et puis en étant comme tout le monde, nous montrons que ces pratiques (yoga, zéro-déchet, minimaliste, bien-être, etc) sont accessibles à tous.
    Merci pour cet article en tout cas.
    Bon week-end. A bientôt,

    1. Hello Marie,
      Merci pour ton commentaire. En effet, tout le monde peut parler de tout, donner son avis, ces petits conseils. Mais puisque le yoga est une activité physique, et qu’il est possible de se blesser, j’aurais peur de donner de mauvais conseils. Je pense qu’un prof est plus à même de conseiller des personnes, puisque qu’il est qualifié pour.
      En tout cas, je réfléchis sérieusement à devenir professeure de yoga.. et même si ça ne fonctionnait pas, un mois en Inde serait tellement enrichissant sur le plan intellectuel et spirituel !
      A très bientôt, excellent week-end !

  5. Je vois tout à fait ce que tu veux dire et je n’ai qu’une seule réponse : oui tu es légitime. Pour moi, le yoga c’est un voyage, et chacun l’aborde de manière différente. Je ne vois pas pourquoi tu serais moins légitime que quelqu’un d’autre. D’autant qu’un élève pourrait se retrouver dans toi, ton passé et ta pratique, et il ne se retrouverait pas dans la pratique de quelqu’un qui fait ça depuis 20 ans 🙂 Ce n’est pas une question d’années mais de « est-ce que tu peux apporter quelque chose à quelqu’un, ne serait-ce qu’une personne ». Et la réponse est oui 🙂

    1. Hello Sophie,
      Merci pour ton commentaire, c’est très gentil ! Je ne sais pas si je peux apporter quelque chose à qui que ce soit, ce serait la consécration de ce blog. Puisqu’au départ, mon objectif était de montrer mon évolution tout en échangeant avec d’autres adeptes du yoga !
      Très bon week-end 🙂

  6. Je suis d’accord avec les commentaires déjà laissés et avec ce que tu soulèves. Il y a plusieurs années, j’avais ouvert mon premier blog beauté, tout en me sentant complètement illégitime … Ca n’a d’ailleurs duré pas très longtemps.
    Aujourd’hui, j’ai décroché un BTS Esthétique et je suis en fin de formation en massage bien-être et énergétique. Avec l’ouverture récente (deux semaines) de mon entreprise, je me suis dis que la reprise d’un blog serait une bonne idée pour dynamiser mon activité et que les gens découvrent un peu plus mon univers et ce que je peux leur apporter. Suis-je légitime pour autant ?

    Plus qu’avant. C’est en tout cas mon ressenti. Et les années ayant passé, je me dis également qu’aujourd’hui, l’avis des autres m’importe moins. Certains seront séduits, d’autre non. Et alors ? Plaire à tout le monde, c’est plaire à n’importe qui.

    Si certains peuvent trouver que tu n’as pas à écrire ce que tu écris, que tu n’as pas assez d’expérience, que tu n’es pas légitime dans ce dont tu parles, qu’ils passent leur chemin, ce n’est pas très grave : tu ne leur vends rien, tu leur propose quelque chose. Et pour tout les autres, qui te lisent et te répondent, tu permets d’avancer et d’enrichir leurs connaissances … 🙂

    1. Hello Heloïse,
      Merci pour ton commentaire, effectivement créer un blog pour parler de son activité est une excellente idée ! Bien sûr tu as raison, on ne peut pas plaire à tout le monde.. je ne peux m’empêcher de me dire que je suis dans l’imposture. Parler d’un ressenti est une chose, mais rédiger des tutoriels ou donner des conseils de prof en est une autre ! En tout cas tous les gentils commentaires concernant mon article vont me faire avancer, merci encore !
      A bientôt !

  7. Bonjour

    Je comprends parfaitement ton questionnement. Mais tu es légitime de partager ton expérience aussi courte qu’elle soit. Je trouve ton blog interessant et ne porte aucun jugement à lecture de tes articles, au contraire je m’y retrouve en tant que débutant ,je serai peut être déroutée à la lecture d’un yogi confirmé. L’essentiel est de partager en toute bienveillance et laisser au lecteur le choix d’aller plus loin dans sa démarche de connaissance.

    1. Hello Jennifer,
      Merci pour ton commentaire, je suis ravie que mon blog te plaise ! Merci pour tes conseils aussi, c’est vrai que les débutants peuvent plus facilement s’identifier à moi puisque nous avons le même niveau ou presque 🙂
      A bientôt

  8. Bonjour Claire,
    Bien sûr que oui, tu es légitime pour parler de ton expérience, de ton cheminement en yoga. Et tes lecteurs(trices) correspondent forcément à ce que tu veux transmettre. Les autres passeront leur chemin, et s’ils prennent le temps de mettre un commentaire désobligeant, ce n’est pas grave, il faudra simplement lâcher prise et laisser passer car, en effet, tu ne peux pas plaire à tout le monde. Par rapport à une prof de yoga expérimentée, tu vas justement apporter ton ressenti en tant que « débutante », tu vas pouvoir justement donner des conseils par rapport aux obstacles, aux difficultés que tu as pu rencontré en faisant telle ou telle posture, et cela parlera forcément à une personne au moins, qui rencontre les mêmes difficultés.
    Mais je comprends tout à fait ton questionnement sur le syndrome de l’imposteur car je suis exactement dans le même cas, sauf que toi, tu es passée à l’action, et moi pas encore. J’envisage en effet de démarrer un blog (je t’en avais déjà parlé dans un commentaire précédent, lorsque j’ai découvert ton blog) sur le yoga, mais je ne me sens pas prête, je ne sais pas par quoi commencer, je ne sais pas si je trouverai des sujets d’articles sur la durée… Bref, je me laisse déborder par ma peur de passer à l’action et de démarrer.
    J’envisage aussi de suivre la formation de professeur de yoga car je souhaite aussi partager mes connaissances et mes découvertes en yoga, faire découvrir les bienfaits du yoga… à un maximum de personnes, qui ne peuvent pas, qui ne souhaitent pas, qui n’osent pas aller à un cours de yoga… et montrer que l’on peut apprendre et progresser en yoga sans aller forcément à des cours en salle, collectifs… Car c’est mon parcours.
    Et je veux aussi montrer que le yoga n’est pas réservé à une « élite », avec une taille 36 mannequin, des tenues inaccessibles financièrement… Oui, je fais une taille 48, je pratique le yoga avec des leggings simples à 10 ou 15 euros achetés chez Dec**lon, et cela ne m’empêche pas de pratiquer le yoga, chez moi, sans avoir jamais suivi un cours en présentiel (car j’ai suivi des cours de yoga en ligne, mais avec une prof qui correspondait à mes attentes, en terme de sécurité, d’alignement, de respect de chacun et d’adaptations possible et de type d’enseignement) et d’avancer quand même en yoga, à mon rythme. C’est un peu mon coup de gueule, désolée, mais j’en ai un peu marre de ce yoga élitiste, qui élimine d’office certaines personnes. Enfin, heureusement, il y a aussi des profs très compétents et accessibles, bienveillants…
    Donc, oui, tu peux continuer ton blog, raconter ton cheminement et ta progression, et donner des conseils sur les postures, à partir du moment où tu restes transparente, en expliquant bien ta situation, et en donnant ton ressenti, tes astuces pour les difficultés rencontrées…
    A bientôt.

    1. Hello Laurence,
      Merci pour ton gentil commentaire ! Tu as entièrement raison, du moment que je suis honnête avec mes lecteurs, pourquoi ne pas donner de conseils ! Après tout je parle de mon expérience personnelle, en tant que débutante..
      Je ne peux que te conseiller de te lancer dans un blog, si cela te fait vraiment envie ! Au début bien sûr on se demande si on aura l’inspiration, puis elle vient avec le temps. Parfois je n’en ai pas forcément, alors je pense à d’autres sujets qui me tiennent à cœur et dont je voudrais parler sur le blog. Voilà pourquoi j’ai créé d’autres rubriques !
      Bon courage et n’hésites pas à partager ton blog par message dès qu’il sera en ligne !
      Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :