fbpx
 

Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[spacer][spacer]

Faire du Yoga quand on est Freelance : pourquoi et comment ?

Posted on 0

Quand on est freelance, on n’a pas le temps. Pas le temps de prendre soin de soi, pas le temps de faire du sport, même pas le temps de déclarer ses revenus à l’URSSAF. Alors pourquoi on irait faire du yoga ?

En réalité, cette pratique holistique est presque un indispensable pour les indépendants. Gestion du stress, gain de confiance en soi, boost de productivité… Les bénéfices du yoga pour un freelance sont nombreux. Faisons un tour d’horizon des avantages de ce sport pas comme les autres et voyons comment vous pouvez l’intégrer à votre quotidien, pour enfin vous épanouir dans votre business !

Bonjour, je suis Bérénice Bieuville. Je suis rédactrice web freelance et je tiens le blog envoldeyogi.com, le blog de yoga pour les indépendants. Si le sujet vous intéresse, je vous donne rendez-vous sur mon site ou sur les réseaux sociaux @envoldeyogi.

Les bénéfices du yoga pour un freelance

Vous vous en doutez : si je suggère (fortement) aux indépendants de faire du yoga, c’est que cette pratique a de nombreux bénéfices. Pour soi, bien sûr, mais aussi pour son business ! Et oui, quand on se sent mieux, quand on se fait passer en priorité, on travaille plus efficacement et on a de meilleurs résultats. Surprenant ? Pas tant que ça, et j’espère vous en convaincre.

La gestion du stress

Quand on demande à des indépendants (freelance et entrepreneurs) l’émotion négative qui les dérange le plus dans leur activité professionnelle… Le stress arrive en première position. Bien avant la frustration d’un client agaçant ou la peur de l’avenir.

Peur de manquer de temps, peur de ne pas être à la hauteur, peur de décevoir un client… Tous ces doutes nous submergent, nous envahissent. Et nous stressent.

Heureusement, le yoga peut nous libérer de cette pression constante qu’on se met sur les épaules. Car pendant une séance de yoga, on arrête le temps, on pense au moment présent, on ralentit la respiration… Et on apaise le stress.

Rien que pour ça, ça vaut le coup de faire du yoga quand on est freelance. Mais ce n’est pas tout…

L’équilibre entre vie pro et vie perso

Les indépendants luttent pour garder une vie personnelle. Quand on travaille de chez soi, pour sa propre entreprise, on a tendance à tout mélanger. Le travail empiète sur la vie privée, et la vie privée se réduit progressivement, jusqu’à se résumer aux pauses pipi-manger-dodo.

Mais j’ai un scoop : on n’est pas des chats. On a besoin de plus que ça pour s’épanouir.

Alors il est temps de se réserver du temps pour soi et de créer une vraie frontière entre vie pro et vie perso. Comment, me direz-vous plein d’espoir ?

Avec le yoga, évidemment ! Rien que le fait de vous accorder 15 minutes par jour pour faire une séance d’étirement change la donne. D’un coup, votre cerveau se dit « tiens, je suis important. Je vais penser à moi un peu plus à partir de maintenant ».

Autre outil très puissant : le sas de décompression. Après le travail, ne passez pas du bureau à la chambre en 10 secondes chrono. Sinon, le cerveau n’identifie pas la limite entre le pro et le perso. Prenez plutôt 5 minutes au moins en pleine conscience. Vous pouvez méditer, mais aussi savourer un thé, marcher, colorier un mandala ou faire quelques asanas. Seules conditions : pas de podcast, pas de livre, pas de téléphone.

sourire avec le yoga

La confiance en soi

Le manque de confiance en soi est une tare qui touche bien des freelances.

« Et si je n’étais pas assez bien pour cette mission ? Et si le client était déçu ? Je facture beaucoup trop cher, je ne vais jamais décrocher de contrat… ».

À cause du manque de confiance en vous, vous stagnez, vous stressez (encore) et vous vous demandez si le salariat n’était pas plus simple, finalement. (Spoiler alert : non !).

Heureusement pour vous, le yoga a des vertus fabuleuses pour gagner confiance en soi. Ça a été prouvé scientifiquement ! Certains asanas, maintenus deux minutes, améliorent l’estime de soi, l’énergie et la motivation. Pourquoi ? Parce que le cerveau s’identifie à la posture du corps. Lorsque vous vous tenez droit, stable sur vos jambes, le mental pense qu’il est puissant.

Alors, si vous vous croyez incapable de réussir et que vous vous répétez chaque jour que vous êtes nul… Arrêtez, déjà. Et faites du yoga !

La productivité

Et si le yoga était LE hack de productivité qu’on attendait tous ?

Ce n’est pas une blague : une pratique de yoga régulière peut grandement améliorer vos capacités de travail. Comment ? En augmentant votre motivation et en musclant votre concentration.

Au siècle des smartphones et de la surinformation, le cerveau est constamment submergé. Il ne sait pas où donner de la tête (sans mauvais jeu de mots). Notre attention est volage, instable et de courte durée. Or, le focus est une capacité essentielle pour bien accomplir une tâche en peu de temps.

Par la méditation, le travail de la respiration et le maintien des asanas, vous améliorez votre concentration. Certaines postures, comme le guerrier II, ont également le pouvoir de booster votre motivation.

Bref, après une séance, vous êtes prêt à décrocher la Lune, vite et bien.

yoga pour le dos

Le soulagement des maux de dos

Quand on parle d’étirement ou de sport à un freelance, on lui promet en premier lieu d’atténuer les maux de dos. Oui, le yoga est efficace pour cela. Mais, comme vous le voyez, c’est loin d’être le bénéfice le plus puissant ! Mais bon, on va le mentionner quand même…

À force de travailler devant l’ordinateur, les freelances ont tendance à se courber et tirer sur la nuque. L’ensemble de la chaine postérieure (dos, fesses, ischio jambiers) n’est pas sollicité. Bref : on s’affaisse, c’est pas beau et en plus ça fait mal.

Les asanas permettent d’étirer et de muscler tout le corps. Le dos est détendu, le cou est musclé, les épaules tirées vers l’arrière… On se sent tout de suite mieux !

4 étapes pour se mettre au yoga quand on est un freelance débordé

Maintenant que je vous ai fait rêver avec les bénéfices du yoga, voyons comment adopter une pratique régulière, en 4 étapes.

1. Choisir des postures adaptées à ses besoins

Commencez par identifier vos besoins prioritaires, parmi les bénéfices cités ci-dessus par exemple. Ensuite, sélectionnez des postures adaptées à vos enjeux d’indépendants.

Vous pouvez par exemple apprendre l’asana du guerrier II pour gagner confiance en vous ou la posture de l’aigle pour améliorer votre concentration. Pour en savoir plus, je vous donne rendez-vous sur Envol de Yogi !

2. Définir une séance de 15 minutes

Construisez ensuite votre propre séance de yoga. Renseignez-vous pour associer correctement des postures, ou demandez conseil à un professeur de yoga.

  • Pensez à toujours maintenir l’équilibre de votre corps, en faisant les mêmes postures de chaque côté (l’arbre sur la jambe droite puis sur la jambe gauche par exemple, jamais une seule des deux jambes).
  • Intégrez une posture de compensation après un asana exigeant.
  • Terminez toujours par une courte relaxation en shavasana.

N’hésitez pas à définir plusieurs flows, pour adapter votre pratique à vos besoins. J’ai par exemple dans ma boîte à outils une séance pour les jours où je suis fatiguée, une séance pour booster ma motivation, une séance spéciale maux de dos, etc.

Vous pouvez également définir de courtes séquences pour la semaine, et des plus longues pour le week-end.

3. Établir une routine quotidienne

Il ne vous reste plus qu’à vous engager auprès de vous-même à pratiquer régulièrement. Personnellement, je fais du yoga le matin, pendant 15 minutes. Cela me booste avant une journée de travail !

Testez, tâtonnez et voyez ce qui vous correspond. Peut-être que vous préférerez pratiquer en fin de journée ou juste avant de dormir. Peut-être que diviser votre séance en deux, avec une partie asanas le matin puis une partie méditative le soir, vous correspondra davantage.

Il n’y a pas de réponse unique, il va donc falloir pratiquer, tester, observer, répéter et progresser. Mais, vous verrez : ça vaut le coup !

4. Intégrer le yoga dans son quotidien

Lorsque vous arriverez à faire votre séance quotidienne, vous constaterez peut-être que le yoga s’immisce progressivement dans chaque instant de la vie. Vous apprendrez peu à peu à respirer profondément pour apaiser votre stress, à vous tenir bien droit quand vous sentez un coup de mou, à faire quelques minutes de méditation pour couper de votre journée de boulot…

Cette pratique holistique est une véritable boîte à outils. Bien plus qu’un sport, le yoga peut vous aider à traverser les épreuves que le freelancing met sur votre chemin.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action ! J’espère que cet article vous a été utile. Pour aller plus loin, je vous donne rendez-vous sur Envol de Yogi, le blog de yoga pour les indépendants !

À travers mon contenu, je souhaite aider les freelances et entrepreneurs à faire passer leur bien-être en priorité, à se sentir mieux au quotidien et à développer un business épanouissant grâce au yoga. On y parle d’asanas, mais aussi de méditation, de gestion du stress, d’astuces de business… Et bien d’autres sujets passionnants !

Sur ce, je te dis à bientôt et surtout n’oublie pas…
Deviens ta priorité et ton business décollera !
Bon envol,
Bérénice.

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.

visuel présentation ebook

Découvre l'Ebook "Aujourd'hui, je commence le yoga" !

40 pages, remplies de yoga et de bienveillance + un carnet à imprimer pour noter sa pratique !

Je découvre l'ebook !

%d blogueurs aiment cette page :