fbpx
 

Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Bad Request: This endpoint has been retiredInstagram did not return any images.

Mon piercing au septum

Etant blogueuse semi-anonyme (disons que mes proches pourraient facilement me reconnaître s’ils tombaient sur ce blog), vous savez peu de choses de moi. J’ai décidé de ne pas donner mon nom ni d’associer mes réseaux sociaux personnels à ce blog pour éviter les remarques désobligeantes que l’on peut avoir de nos proches. Je n’ai certainement pas envie que l’on me juge parce que j’ai décidé d’ouvrir un blog depuis que je pratique le yoga !

Mais j’avais tout de même envie de vous parler d’un élément qui fait partie de moi depuis maintenant quelques années : un piercing au septum.





Pourquoi un piercing ?

J’ai toujours adoré les tatouages et piercing. Je suis adepte de musique punk, rock, hard rock, reggae, ska et dans une autre vie, j’aurais vraiment aimé aller à Woostock et avoir une crête rouge et verte. Mais dans cette vie là, je ne suis que la fille réservée qu’on remarque à peine. Et pourtant, j’avais vraiment envie d’avoir ma marque de fabrique, de m’affirmer. Malgré ma personnalité introvertie, j’etimais avoir le droit de me faire percer autant qu’une autre personne.

Aussi, je trouve sincèrement les piercings jolis. Certains peuvent être vulgaires, d’ailleurs le mien est assez atypique et mal perçus par beaucoup de personnes. Et depuis toute petite je savais que j’aurai un piercing. A 19 ans (en 2011), ce fût chose faite !

mon piercing au septum

Le choix du septum

J’ai beaucoup réfléchis à l’endroit où je me ferai percer. Le nombril ou la langue ne m’attiraient pas franchement. J’avais pensé à un anneau dans la lèvre inférieur (sur le côté ou au milieu) mais il y avait quelques risques de déchausser les dents de devant.

Un autre problème était le fait de me rendre au travail avec un piercing. J’étais toujours étudiante lorsque je me suis fait percée, et pourtant je voulais penser à l’avenir.

Et si un recruteur était rebuté par mon piercing ? Et si je devais l’enlever et abandonner une partie de ma personnalité ? Il me fallait donc un piercing discret, qui me correspondait et que je puisse cacher comme je le souhaitais. Et c’est tout naturellement que j’ai choisi un piercing au septum.

L’avantage est de pouvoir le cacher dans le nez à tout moment. Il est là, le trou ne risque donc pas de se refermer, et pourtant personne ne le sait.

Mes conseils pour choisir son piercing

Un piercing ce n’est pas comme un tatouage, on peut l’enlever quand ça ne nous plaît plus, et laisser le trou se refermer. Si vous pensez être amené à travailler en contact avec des clients, je vous déconseille un piercing voyant et provocateur.

Si vous souhaitez néanmoins le garder, questionnez votre interlocuteur en entretien d’embauche. Expliquez-lui que cette petite chose fait partie de vous mais que vous pouvez envisager de l’enlever si cela dérange. En plus de montrer une grande maturité, le recruteur pourra se montrer encore plus compréhensif et vous autoriser à le garder (selon le secteur d’activité de l’entreprise bien sûr !).

Pensez également à l’hygiène. Un piercing demande d’être désinfecté, avant et après la cicatrisation, mais aussi tout au long de la vie. Il faut être prudent aussi à ne pas tirer dessus, ce peut être le cas pour les piercings au nombril qui pourraient se prendre dans les pulls. Sachez aussi que tous les piercings ne sont pas indolores ! J’ai réellement souffert pour mon septum, la perceuse ne m’a dit qu’après que j’avais fais le plus douloureux ! J’ai eu l’impression que l’on m’avait donné un coup de poing dans le nez. Et la douleur est restée un mois entier (contre deux à trois indiqués par ma perceuse).

Le mieux est de peser le pour et le contre et de réfléchir à l’avenir. Combien de temps souhaitez-vous le garder ? Aimez-vous vraiment l’endroit choisi ?

mon piercing au septum


Aujourd’hui, le mien est toujours caché dans mon nez. Je ne le sors plus que très rarement, quand je sors avec des personnes qui sont au courant. Et j’ai eu des réactions très vives à ce sujet : “Pourquoi ça, en plein milieu du visage ?”, “Tu veux être comme les vaches ?”, etc. Mais quand on explique que ce n’est qu’un bout d’inox, qu’on l’enlève quand on le veut, et que je l’aime MON piercing, on fait vite taire les mauvaises langues.

Et vous, avez-vous un piercing ? Pourquoi avoir choisi celui-ci plutôt qu’un autre ? Un piercing au septum ça vous tente ?

FACEBOOK | INSTAGRAM | PINTEREST

mon piercing au septum

Partager cet article

Ça vous a plu ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 Comments
  • Myrtilla
    19 janvier 2020

    Mais c’est dingue, les gens ont toujours quelque chose à redire ! Pourtant il te va très bien je trouve 🙂 Et je trouve cool de pouvoir le tourner à l’intérieur pour qu’il soit plus discret 🙂
    J’aime beaucoup les piercings aussi, mais ma famille pas trop, c’est pourquoi j’ai toujours fait les miens à des endroits assez discrets : sous la langue, le tragus ou même une fois au téton ^^ (mais j’ai fini par l’enlever car il cicatrisait pas bien) J’aimerais trop le refaire d’ailleurs, à voir si je retente l’expérience ou pas. Sinon j’avais eu aussi un micro-dermal en bas du cou, entre les clavicules, mais là aussi il a mal cicatrisé. Décidément chez moi les piercings cicatrisent pas bien ! Aujourd’hui il me reste mes 2 écarteurs uniquement 🙁

    • Claire
      19 janvier 2020

      Merci Roberta ! Et oui, les gens ont toujours quelque chose à dire, juger, critiquer, etc… quand j’étais à la fac j’arborais fièrement mon piercing mais dès la dernière année de Master j’ai été “obligée” de le cacher, pour “faire pro”. C’est dommage, en Angleterre il n’y a pas de soucis pour piercings et tatouages ! Mais bref, c’est comme ça…
      Oooh le téton ça devait faire tellement mal ! Mais pour celui à la clavicule, ça ne m’étonne pas que ça n’ait pas cicatrisé. Il me semble que ceux à la base du cou en haut du dos ne cicatrise jamais vraiment. Écarteurs en revanche je n’aurais jamais essayé, j’avais trop peur du résultat !

      • Myrtilla
        26 janvier 2020

        Oui selon les pays et les métiers il y a vraiment aucun soucis pour ça ! D’ailleurs dans mon métier les piercings et tatouages ne posent aucun problème heureusement 🙂
        Sinon écoute ça allait encore ! Je me souviens avoir plus eu mal au tragus qu’au téton ahah mais la cicatrisation est pas géniale. Ou bien je ne faisais pas assez attention, je sais pas. Peut-être que je retenterai l’expérience ahaha

        • Claire
          26 janvier 2020

          Ah tu as de la chance, je pense qu’ici ceux qui travaillent avec des enfants ont tout intérêt à cacher tatouages et piercings…
          Ça a l’air sensible téton quand même, c’est pas étonnant que ça cicatrise mal !

  • Solange
    2 mars 2020

    Bonjour
    Cela me fait du bien de lire cette article. Car j’ai un piercing à la langue et on ne comprends pas que je garde (depuis mes 20 ans) ce piercing. Il ne se voit pas et sert à déchausser les dents. Contrairement à ce que peuvent penser les gens, je l’ai fait à cette endroit car j’avais prévu d’être pompier pro. Chose qui ne sait pas faite mais j’ai été volontaire. Ce piercing ne se voit pas et ça choque moins les gens qui ne le voit pas. J’ai fait un piercing car je suis quelqu’un qui aime connaître ses limites. Je suis également tatouer (3 : omoplate droit, poignet intérieur gauche et cheville droite). Et tout ceci fait parti de moi et de mon histoire. J’aime ce que je suis. Et pour rien au monde je changerai cela. Je pense qu’il faut être ouvert à ce monde mais aussi à tout ce qui se présente à nous au lieu de le rejeter. Merci encore pour cette article. Bonne continuation 😊

    • Claire
      2 mars 2020

      Bonsoir Solange, merci pour votre commentaire ! Effectivement, chacun est libre avec son corps. Je comprends les recruteurs qui veulent éviter que leurs employés ne fassent mauvaise impression. Mais il y a tellement de personnes tatouées et percées aujourd’hui ! Et puis ça ne fait pas de nous de mauvaises personnes 😉

      • Solange
        2 mars 2020

        Vi je confirme 😊

  • […] de ne pas donner mon nom ni d’associer mes réseaux sociaux personnels à ce blog pour … Lire l’article complet À propos de l’auteur : Jedebuteleyoga Blogueuse yoga et green life.2020-01-19Previous […]

visuel présentation ebook

Découvre l'Ebook "Aujourd'hui, je commence le yoga" !

40 pages, remplies de yoga et de bienveillance + un carnet à imprimer pour noter sa pratique !

Je découvre l'ebook !

%d blogueurs aiment cette page :