Ma nouvelle montre Tomtom runner 3

gadget-running

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez rapidement constaté que j’ai investi dans une montre de running (oui moi, la fille qui apprend à courir à 25 ans, un frais matin de juillet 2017 !).

Je voulais faire un retour sur mes premières impressions de cette montre, notamment car j’ai longtemps cherché différents témoignages avant de me lancer dans cet achat. Il existe tellement de marques de montres et de modèles différents que je trouve intéressant de pouvoir croiser les témoignages.

Pourquoi une montre ?

Je me posais également la question, j’utilisais Runkeeper pour mes runs car l’appli est simple, offre des données détaillées, et me suffisait ! Puis un beau jour, dans le magnifique monde d’Instagram, je vois qu’une blogueuse vend sa montre à un prix très abordable (si tu passes par là : Hello !). Puis je me suis mise à réfléchir : pourquoi pas ? ça pourrait me motiver davantage et c’est plutôt pratique ! J’ai commencé à me renseigner sur la toile, sur les différents modèles, sur les avis de chacun, pourquoi telle marque et pas une autre, etc.

3km_running

Et puis finalement, j’ai mis tellement de temps à me décider, que la montre m’est passée sous le nez ! Et comme on dit, la nuit porte conseil. Le lendemain matin, j’avais envie d’avoir ma montre. Ce fût un achat plutôt impulsif, car mon appli me convenait, j’utilisais un brassard pour emmener mon téléphone et tout allait bien. Mais je savais qu’une montre pourrait me permettre de m’améliorer.

Il y a tellement de choix que c’est assez difficile de choisir : Garmin, Tomtom, Polar, …, et chaque marque possède un nombre incalculable de modèles différents, à des prix très différents. Pour faire mon choix, clairement le premier critère fût le prix. Ça élimine pas mal de montre !

Puis j’avais un peu flashé sur la marque Tomtom (même si les modèles de Garmin sont très jolis), alors j’ai continué à me renseigner sur leur montre. Au tout début, je ne pensais pas prendre la montre avec l’option cardio, et pourtant, pour seulement 40 euros de plus, je me suis dis que ça valait le coup ! J’ai donc choisi la Tomtom Runner 3 + cardio (sans musique) avec le bracelet rose/orange. Je l’ai trouvée un peu moins onéreuse sur Amazon et neuve bien sûr !

Tomtom runner 3 cardio, caractéristiques

Tout d’abord, cette montre est plutôt jolie, vous disposez d’un cadran et d’un joystick juste en dessous, ce qui la rend simple d’utilisation. Vous avez le choix entre deux tailles de montre « large » et « fin ». Si vous le pouvez, rendez vous dans un magasin qui la vend et vous pourrez placer votre poignet sur la boîte pour connaître la taille plus adaptée. Rien ne vous empêche de la commander sur le net par la suite.

Sports disponibles

La montre vous permet d’enregistrer vos performances en :

  • course à pied
  • vélo en extérieur
  • natation
  • vélo d’intérieur
  • gym
  • course à pied sur tapis

Vous avez aussi une option « freestyle » et « chronomètre », ça peut être utile ! J’ai testé plusieurs options : le vélo, le running, et la gym.

Le running

Après avoir rentré toutes les informations possibles (âge, taille, poids) et configuré la montre selon vos besoins, vous êtes prêt pour votre premier run ! Le GPS trouve très rapidement le signal, même lorsque c’est couvert. Attention, j’ai lu que c’était plus compliqué si vous êtes entouré de grands immeubles ! Après quelques mois d’utilisation, il met un peu plus de temps. Il ne faut pas oublier d’avoir toujours le « Quick GPS » à jour (en regardant dans la partie info de votre montre, vous verrez si il l’est ou pas), sinon ce sera très compliqué de trouver le signal…

Vous pouvez afficher jusqu’à trois données en simultané sur votre montre : une donnée en gros et les deux en dessous. Choisissez à votre guise entre l’allure, la distance parcourue, le temps, la fréquence cardiaque, l’heure, etc. Tomtom a décidé d’intégrer une option pause. Vous pouvez donc faire une pause et reprendre l’activité ensuite (en appuyant sur le joystick vers la gauche), le temps de pause sera déduite à la fin (si vous faites une pause trop longue, je crois que l’activité s’éteint et est perdue). Et en bonus, en mettant en pause votre activité, vous aurez un petit message vous indiquant si vous récupérez bien ou non au niveau cardio (seulement disponible avec une montre cardio).

Toujours concernant le cardio, vous obtenez des données sur la zone d’effort dans laquelle vous vous trouvez. De quoi en savoir plus sur vous !

Vous avez aussi la possibilité d’intégrer des séances de fractionnés. La montre se révèlera particulièrement utile car elle vibre assez fort. Par contre, en terme de son, on se croirai dans Super Mario Bros ! Un peu kitch sur ce point 🙂

tomtom montre de running

Vous pouvez créer du fractionné simple directement sur la montre. Pour cela :

  • choisissez l’activité running
  • allez vers le bas une fois et dans entrainements
  • allez dans fractionnés
  • remplissez chaque élément en temps ou en distance.

Ensuite, il est possible de faire la course avec vous même et de reprendre un parcours déjà réalisé, ou bien d’en enregistrer un nouveau via le site Tomtom Mysports. Et vous pouvez bien sûr visualiser votre sortie une fois celle-ci enregistrée.

Tracker d’activité

Si vous souhaitez utiliser votre montre quotidiennement, vous pourrez mesurer votre activité : nombre de pas, distance parcourue, fréquence cardiaque pour les montres disposant du cardiofréquencemètre. Le seul regret est de ne pouvoir connaître le cardio uniquement sur l’appli ou le site, après la synchronisation faite ! C’est tout de même un élément génial pour connaître votre cardio au repos.

tracker d'actitivité tomtom runner

La montre calcule également votre temps de sommeil. Bien que Tomtom indique « une analyse du sommeil », il n’en est rien. En fait vous aurez seulement l’indication de l’heure d’endormissement présumé et de l’heure de réveil. Cela est calculé à partir de votre cardio. En revanche, il m’est arrivé d’avoir des nuits agitées avec plusieurs réveils, et pourtant il était indiqué que j’avais dormi d’une seule traite… c’est dommage !

Le peu de fois où j’ai décidé de garder ma montre la nuit, elle me disait que j’avais fait 15 pas tout en parcourant une distance de 0. Des petites choses à revoir donc. Il arrive également que votre montre considère que vous soyez en train de dormir : alors que vous regardez un film pendant 2h par exemple.

L’option gym

Cette option est l’option passe partout de la montre. Dès qu’une de vos activités n’est pas dans la liste prévue par la montre, c’est celle-ci qu’il faut activer. C’est le cas pour le vélo elliptique ! L’activité gym est quand même bien pratique : elle prend le temps, votre cardio, les calories perdues et éventuellement votre nombre de pas.

Je l’utilise pour mes séances de yoga, ce qui me permet d’avoir une trace de ma séance, et éventuellement de mon cardio. Le yoga est très doux, mais il arrive que certaines séances soient un peu plus physique.

Les activités en intérieur

La montre vous permet d’enregistrer des activités en intérieur comme la course sur tapis mais aussi le vélo d’intérieur.

Sur la tapis, c’est avec vos mouvements de bras que la montre déterminera votre vitesse ainsi que le nombre de pas, en revanche vous n’aurez pas de carte car le GPS ne sera pas activé. C’est la même chose pour le vélo en intérieur. Tout se base sur le cardio ! Vous pourrez entrer les « kms » parcourus en enregistrant votre activité ou bien directement sur l’application sur pc.

Application et logiciel

Pour synchroniser vos activités sur l’application Mysports (que ce soit une séance de sport ou l’activité quotidienne), il faut allumer bluetooth ET géolocalisation sur votre téléphone (l’application n’est pas disponible sur tablette, dommage !).

Une fois l’appli ouverte, elle vous demande ensuite de presser le bouton bas du joystick pour demander une synchronisation. Cette petite manipulation est à réaliser à chaque fois que vous souhaitez synchroniser vos activités. Si vous ne le faites pas, votre appli restera vide et la mémoire de la montre finira par saturer. (EDIT mars 2018 : nous ne sommes plus obligés de presser ce bouton ! La montre se synchronique automatiquement avec l’application du téléphone dès lors que le bluetooth et la géolocalisation du téléphone sont activés).

 

 

Concernant l’application, je la trouve très bien faite, elle apparaît très moderne avec du flat design. Elle est intuitive et vous donne toutes les informations sur vos runs : temps (avec et sans pause), distance parcourue, fréquence cardiaque, allure, vitesse, foulée par minute, Kcal dépensés, etc. Elle vous montre également qu’elle est votre meilleure performance en terme de temps ou de distance. Il y a vraiment toutes les données détaillées pour mieux comprendre votre course. Pour encore plus de détails, il faut se rendre sur le site Tomtom My Sports, notamment pour la fréquence cardiaque.

Et si l’appli ne vous satisfait pas, il est tout à fait possible de la connecter à une autre appli (Strava, Runkeeper, NikePlus etc. et d’autres tels que Running heroes !).

Aussi, pour mettre à jour la montre, il est impératif de télécharger le logiciel de Tomtom (dispo sur le net gratuitement). Lorsque vous connecterez la montre à votre ordinateur, le logiciel s’ouvrira et pourra réaliser toutes les mises à jour faites par Tomtom.

Je vous conseille avant toute chose de lire la notice, téléchargeable sur le site de Tomtom, pour mieux comprendre et connaître les possibilités offertes par la montre. Car elles sont nombreuses ! Je ne pouvais vous présenter que le running, mais il y a également de belles options avec le vélo, la natation, etc.

EDIT mars 2018 : depuis quelques mois, il existe des informations supplémentaires sur la montre comme la VO2max qui est calculée à partir des sessions de running. Tomtom a également décidé d’attribuer des « points physiologiques » à chaque séance sportive afin d’avoir une idée de notre « âge en tant que sportif ».

Plus d’informations dans mon article sur l’application Tomtom Mysports.

Points négatifs

J’ai décidé de synchroniser l’application avec Runkeeper et Strava, au cas où il y avait le moindre problème. Et j’ai remarqué que le temps, les splits par kilomètres ainsi que le dénivelé, n’étaient pas les mêmes que sur Tomtom My sports ! C’est étrange puisque c’est la montre qui est censée donner des informations aux autres applications. Je fais plus confiance à la montre, car le système GPS doit certainement être plus précis que les applications, mais je trouve cela quand même étrange !

Pour le moment je ne trouve pas d’autres points vraiment négatifs, sauf le fait de ne pas avoir son cardio en temps réel directement sur la montre, ou d’avoir la météo indiquée après chaque activité réalisée.

 

En savoir plus sur l’application Tomtom Mysports !


J’espère que cet article vous a plu ! J’ai moi même hâte de découvrir tous les secrets de la montre, notamment à vélo 😀

2 commentaires

  1. Oups, je crois que c’est de moi dont l’on parle par ici, hihi. ?
    Je suis ravie que tu aies franchi le cap et que tu te sois procurée une montre, je suis sûre qu’elle te motivera et te permettra de t’améliorer.
    Pour ma part j’hésite encore pour la nouvelle, Tomtom Spark 3 cardio ou Polar M430. Je me laisse encore quelques semaines de réflexion avant mon prochain challenge sportif.
    A très vite,

    1. Je ne doutais pas que tu te reconnaitrais ! 🙂 ce qui est chouette c’est d’avoir à présent des infos sur ma fréquence cardiaque et ma foulée, pour voir les progrès au fil du temps. La montre va aussi me permettre de débuter le fractionné ! Chose pas facile sans, et surtout quand on débute !
      Je ne saurais pas te conseiller par rapport à la Polar M430, mais j’ai cru comprendre que les runners de longue date n’aiment pas forcément les Tomtom !
      A bientôt !
      Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :