RUNNING : mes 5 erreurs de débutante

Erreurs_de_debutante

Il y a quinze jours je vous expliquai que j’avais des douleurs aux genoux après seulement deux mois de course à pied. C’est un petit coup dur, car je suis rapidement devenu accro au running. C’est un sport véritablement addictif, même pour les moins sportifs d’entre nous.

Après un peu plus de deux mois sans courir et un peu de recul, je souhaitais exposer les erreurs de débutante que j’ai faites. En effet nous sommes beaucoup à être très motivé, optimiste et à en vouloir toujours plus. Malheureusement le corps n’est pas une machine et saura nous dire rapidement si nous abusons de lui. Il y a beaucoup de choses que j’aurais DU savoir avant de me lancer en course à pied. Et voici donc mes 5 erreurs de débutante :

Ne pas m’être échauffée

Je l’admets : je ne me suis jamais échauffée avant d’aller courir. J’étais dès le début en mode escargot avec une allure de plus de 7 minutes au kilomètre. Pour moi, ma course en elle-même était un échauffement (même si au niveau du ressenti j’avais l’impression d’avoir couru un marathon !). Je n’ai jamais pris le temps de m’étirer convenablement, de faire quelques talons fesses ou des montées de genoux. Rien.

Je partais, toute contente et à la fois en me demandant pourquoi je m’infligeais ça. Et je peux vous dire que j’ai eu tort. Plusieurs fois, j’ai failli me tordre la cheville. Heureusement pour moi ce n’est jamais arrivé, mais lors d’une de mes premières sorties j’ai ressenti une douleur très vive dans la cheville, qui aurait pu s’aggraver. S’échauffer permet de préparer les muscles à l’effort, alors ne zappez pas cette étape.

Ne pas avoir fait assez d’étirements après une sortie

J’ai aussi délaissé les étirements. Cet été, j’ai fait peu de yoga notamment à cause de la chaleur. J’avais beaucoup de mal à me concentrer et à faire mes séances. De plus, je préfère les séances avant le dîner plutôt que le matin. Or je partais courir tôt le matin pour profiter de la fraîcheur. Du coup, je me suis peu étirée, alors que c’est un élément essentiel.

J’ai eu la chance de ne pas avoir de courbatures liée à la course à pied. Je n’ai donc pas ressenti le besoin de m’étirer. Et pourtant, c’est très important. Aujourd’hui, je dois m’étirer pour soulager mes genoux. Si j’avais su… peut-être que le manque d’étirements a contribué à mes douleurs.

Ne pas avoir eu la bonne posture et foulée

Je me souviens avoir lu quelques articles de blog avant d’enfiler mes chaussures et de partir à l’aventure. Et pourtant, je ne suis pas assez concentrée pour courir de la meilleure façon. C’est-à-dire courir pour éviter les blessures. Mon plus gros problème est de poser le talon en premier au sol. GROSSE erreur. Car cela entraîne un plus gros choc pour les articulations. Et quand on sait que chaque foulée « envoie » entre 3 à 6 fois le poids du coureur sur chaque genou, ça fait réfléchir.

La posture est très importante et si vous souhaitez commencer la course à pied, je vous conseille fortement de vous documenter sur ce sujet. Le buste légèrement penché vers l’avant, des foulée plus petites mais plus nombreuses, en essayant de poser le milieu/avant du pied en premier au sol. Le nombre de foulée par minute doit aussi être assez élevé. Tout ceci vous permettra d’être plus efficace tout en perdant moins d’énergie.

Ne pas avoir fait de renforcement musculaire

Je l’avais dis ici, la musculation et le renforcement musculaire ne sont pas vraiment des choses que j’affectionne. Même si le yoga muscle en profondeur et en douceur le corps, ce n’en est pas la finalité. Aujourd’hui je me rend bien compte que si j’avais fait des efforts de ce côté là, je n’aurais peut-être pas eu de douleurs aux genoux. Je dois à présent me muscler les quadriceps tout en préservant mes genoux pour ne pas aggraver la situation.

Surtout que les exercices peuvent être très simples : gainage en planche et latéral, faire la chaise contre le mur, des squats, etc. C’est quelque chose qui est sur ma liste dès que je vais pouvoir reprendre !

Avoir brûlé les étapes trop vite

Finalement, même si cela est difficile pour moi de l’admettre, j’ai certainement couru trop par rapport à ce que mon corps peut supporter. Je n’ai jamais forcé mon corps à courir. Et à chaque fois que je n’en pouvais plus, je m’arrêtais. Mon cœur lui, s’est habitué plutôt rapidement. Mais pas mes jambes !

Ça m’a fait rigoler quand le podologue m’a dit que je m’étais surentraînée. Quoi ? Je n’avais fait que 60 kilomètres en août ! Quand certaines personnes vont courir près de 10 kilomètres tous les jours.. Mais je dois admettre que c’est certainement la vérité. J’ai cru que je pouvais aller plus loin, je n’ai pas été assez modeste.

Je ne blâme pas les réseaux sociaux, notamment Instagram. Mais beaucoup de personnes affichent leurs sorties avec constamment des temps de fous, des records, plusieurs marathons en quelques mois, etc. Je dois absolument me détacher de ça et comme au yoga, y aller à mon rythme. Même si je peux aller plus loin, la reprise devra être beaucoup plus douce.


Et vous : avez-vous fait des erreurs en débutant la course à pied, ou un autre sport ? Avez-vous appris de vos erreurs ?

Suivez moi sur les réseaux sociaux !
0

7 commentaires

  1. Coucou ! Super article, surtout si t’en es à tes débuts ! C’est top de ta part d’avoir réussi à prendre du recul sur tout ça 🙂 Je te rassure, je pense que ces erreurs arrivent à tout le monde. Je remarque très bien quand je pars sans trop m’échauffer, j’en souffre après course. Et surtout l’hiver il faudrait s’échauffer encore plus ! Ils conseillent de la marche rapide pendant au moins 5 minutes avant de commencer la course, et je pense que c’est ce que je vais faire, car la dernière fois que j’ai couru alors que les températures frôlaient les 0°, je me suis blessée (ces douleurs après course) et j’ai pas pu courir un mois. Et je pense que je m’étais même pas bien étirée après. Super quoi ! Maintenant j’ai compris la leçon et je prends toujours 2-3 minutes pour m’échauffer et m’étirer.
    Courage en tous cas, j’espère que tu pourras vite reprendre la course ! Pour ma part j’hésite à changer mon programme pour l’hiver et faire chaque semaine : Renforcement musculaire 1x, la natation 1x et 1x la course à pieds. Au lieu de 2/3x course à pieds par semaine. C’est dur de courir en hiver avec ce froid et le vent !

    1. Hello Myrtilla,
      Merci beaucoup pour ton commentaire. Effectivement ce sont des erreurs plutôt basiques, et je les vois d’autant mieux que je ne peux plus courir après seulement deux petits mois de course. J’imagine qu’il fait déjà très froid chez toi ? Effectivement mieux vaut s’échauffer plutôt que de sortir comme ça dans le froid ! A ta place, je choisirai l’activité qui me fait le plus envie sur le moment, puisque celles aue tu fais sont toutes complémentaires.
      Bon courage pour l’hiver !

  2. Bonsoir Claire,
    Cet article montre encore une fois très bien ta maturité face à cette épreuve. Tu réussis à prendre du recul ce tout ça et c’est grâce à tout ça que tu en ressortiras grandie et enrichie. L’expression « On apprendre de nos erreurs » n’est jamais aussi vraie que dans la pratique sportive je trouve. C’est le cas pour ma part en tout cas, car tout comme toi, je ne m’étirais jamais et mes blessures m’ont amené à prendre de nouvelles habitudes et à m’octroyer une séance de stretching bien complète chaque semaine (je suis encore une très mauvaise élève pour ce qui est de l’échauffement par contre…). J’avais déjà pu le dire dans un de tes précédents articles, je pense effectivement que le renforcement musculaire pourrait t’être très bénéfique.
    J’ai hâte de lire un article où tu auras repris le sport et retrouvé de bonnes sensations. Je te le souhaite sincèrement avant la fin de l’année.
    Bon week-end. A bientôt,

    1. Hello Marie,
      Merci beaucoup pour ton commentaire et tes encouragements !
      Je ne sais pas si tu as déjà essayé le yoga mais je te le conseille vraiment pour les genoux. J’avais un peu délaissé le yoga depuis septembre.. puis j’ai fait un enchainement sans plier les genoux (les salutations au soleil principalement). Ça m’a fait un bien fou : étirement des quadriceps, des ischio, de la colonne, et puis ça me fait du bien au moral. J’ai beaucoup moins mal aux genoux grâce à seulement 20 minutes en allant doucement. Si jamais je te conseille vivement d’essayer, et puis quelques minutes de méditation après 🙂
      Sinon je n’ai pas encore de rendez-vous chez le kiné car il y a beaucoup d’attente, je me fixe le 1er janvier en objectif mais sans grande conviction..
      À très bientôt !
      Claire

      1. J’avais commencé en septembre, j’ai tenu le mois, mais depuis je n’en ai pas refais. Je suis allée courir demain en me disant que demain je ferai un bonne séance de stretching. C’est décidé, je la combinerai à une séance de yoga ! Merci pour la motivation.
        Bon week-end,

  3. Bonjour ! Ça fait quelques semaines que j’ai l’envie de me mettre à la course. Et ton article va m’aider sur plusieurs points. Car je pense, non j’en suis sûre, que j’aurais réalisé les mêmes erreurs que toi ! Alors merci pour cette article !
    Olivia

    1. Hello Olivia,
      Je suis ravie que mon article puisse t’aider. C’est vrai que je ne me serais peut-être pas blessée si je n’avais pas fait ces erreurs… bon courage à toi !
      Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :