Natha yoga : mon premier cours avec un professeur

natha yoga

Comme vous le savez si vous avez lu quelques uns de mes articles, je n’ai encore jamais pratiqué le yoga dans une école ou avec un professeur. Mon prof, c’est Youtube !
C’est pratique, je ne suis pas obligée de sortir de chez moi, et les vidéos sont très bien faites. Malgré cela, j’avais envie de vivre un cours de yoga, un vrai. Mon choix s’est porté sur une école près de chez moi, spécialisée en Natha yoga. La prof proposait des cours d’été tout le mois de juillet, j’ai donc choisi de m’inscrire à un cours et de décider par la suite si je souhaitais m’inscrire à l’année.

Le Natha yoga, kesako ?

Le Natha yoga, c’est un peu l’ancêtre du Hatha yoga. Ce style de yoga utilise notamment :

  • la relaxation
  • la respiration (pranayama)
  • les postures (asanas)
  • les gestes et contractions (mudra et bandha)
  • les visualisations
  • la méditation, et bien d’autres choses encore !

Déroulement du cours

J’ai du arriver en avance pour discuter avec la prof. Elle m’a très chaleureusement accueillie, j’étais la seule « nouvelle » dans le cours de 7 personnes ! Nous avons pris un moment dans son bureau et elle a commencé par me demander pourquoi je souhaitais faire du yoga, si je l’avais déjà pratiqué et dans quelles conditions.

Puis vient le déroulement du cours : on débute par un moment de relaxation, suivi de techniques de respiration, de postures et pour finir d’une séance de méditation facultative. Première erreur de ma part : amener mon tapis ! En effet, tout était déjà prévu, il est donc resté tout seul sur sa chaise pendant une heure et demi.

La relaxation commence : deuxième erreur, je m’allonge et met ma tête sur le petit coussin en mousse. Seulement, ce n’était pas un coussin mais un petit siège pour s’assoir. La prof commence alors à parler d’une voix douce, sur une musique relaxante, dans une pièce qui sent très fort l’encens. Elle fait un scan de tout notre corps, dans l’objectif de le détendre au maximum. Elle parle de lâcher prise. Or mon esprit divague, même si mon corps se détend, mon esprit lui est ailleurs ! Comme toujours, les pensées du quotidien surgissent et m’empêchent de profiter à fond du moment. Une dizaine de minutes plus tard, il est temps de se relever. Mais mon corps lui ne veut plus bouger : j’étais emprisonnée dans mon corps cloué au sol ! Je parviens néanmoins à sortir avec des fourmis dans les mains.

On s’assoit ensuite dans une position confortable, et commence les pranayamas. La prof m’explique la technique de respiration alternée en 4/16/8 :

  • on inspire en 4 temps,
  • on retient sa respiration à plein poumon en 16 temps, en rentrant le menton,
  • on expire en 8 temps.

natha yoga reiki

La prof explique très bien, elle compte avec une voix forte et douce à la fois. On commence par inspirer par une narine en bouchant l’autre, et à expirer par la suivante. Et ainsi de suite. J’avoue qu’il m’a fallu un petit temps d’adaptation, mais tout s’est bien passé. Pour moi, la difficulté est dans l’inspiration, car le souffle doit venir du bas du ventre, mais c’est une technique que je ne maîtrise pas !

On passe aux asanas, on commence avec la position du chat. Pendant la position, on respire en 4/16/8 à nouveau mais cette fois-ci sans boucher une narine. Puis on passe un bras sous le corps. Plusieurs fois la prof vient repositionner mon autre bras pour que le coude fasse un angle droit. Et on respire à nouveau en 4/16/8 au moins quatre ou cinq fois ! On enchaîne en croisant une jambe au dessus de l’autre (impossible de retrouver le nom de cette posture), puis à nouveau de la respiration. Pour finir, on tente le bébé heureux, position qui demande tout de même une grande souplesse. Je prends sur moi, et je tente la posture même si c’est difficile. Vient la fin, avec un bon Savasana !

La prof nous laisse reprendre nos esprits, alors que deux personnes s’en vont avant la méditation. Je décide de rester pour finalement me faire une idée de la vraie méditation ! La prof explique que nous devons nous concentrer sur notre cœur et chasser toutes les pensées qui nous viennent à l’esprit. Je m’installer et c’est parti… 15 minutes de torture intellectuelle pour essayer de ne penser à rien. Pas de chance, les voisins arrivent et c’est comme si les murs du cours de yoga étaient tombés : on entend toute leur conversation. Impossible de me concentrer !

Mes premières impressions sur le Natha yoga

Mon impression sur ce premier cours est très positif ! L’environnement dans lequel le cours est donné est très agréable et la prof est pédagogue et passionnée par la pratique du yoga. Ensuite, j’ai découvert que le yoga, ce ne sont pas que des postures et une respiration cohérente. C’est bien plus complexe, bien plus profond, et bien plus vaste que tout ce que je pouvais imaginer. Lorsque j’aurai réussi à contrôler mon inspiration à partir du bas du ventre, je suis certaine d’améliorer ma pratique. J’ai aussi observé qu’il n’était pas nécessaire de réaliser vingt postures de yoga en une heure pour réussir sa séance. Nous en avons à peine pratiquer quatre !

Concernant la relaxation et la méditation, mon avis est plus réservé. J’ai beaucoup de difficultés à me détendre et à oublier le quotidien. Toutes mes pensées viennent parasiter ma pratique, et je n’arrive jamais réellement à me détendre. Finalement, je serai peut-être sortie du cours plus détendue si je n’avais pas assisté à la méditation. C’est une question d’entraînement et j’espère que les progrès vont venir avec le temps.

Est-ce que j’y retournerai ?

Pourquoi pas ! Cela dépendra de mon emploi du temps l’année prochaine. J’aurai pris repris un cours en juillet mais ils sont tous complets, signe que c’est une bonne école ! Le positif dans ce cours est que j’ai appris de nombreuses choses qu’il est plus difficile de pratiquer chez moi. Même si je venais à trouver des vidéos de pranayama sur Youtube, ce ne serait pas la même chose qu’avec un prof qui guide le cours.


J’espère que cet article, un peu long, vous a plu ! Avez-vous déjà testé le Natha yoga ? Préférez-vous pratiquer le yoga chez vous ou bien en école ?

Suivez moi sur les réseaux sociaux !
0

1 commentaire

  1. C’est un article très intéressant, merci à l’auteur. Et effectivement, comme tous les yogas, cette pratique est très efficace pour se relaxer et pour se déstresser. Vous devrez également essayer le Yoga du rire, une méthode de relaxation psychologique et physique très originale et combinée par des exercices de respirations et de rire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :