RUNNING

Mon premier running !

2017 est pour le moment l’année où j’aurai le plus tenu mes bonnes résolutions. En février, je commençais à pratiquer le yoga chez moi, pour devenir plus sereine et vider mon esprit après une dure journée. Et aujourd’hui, j’ai couru pour la première fois depuis l’épreuve du bac en 2010. La différence est que cette fois, j’ai couru de mon plein gré !

Pourquoi j’ai décidé de courir ?

Couplé avec le yoga, le running peut m’aider à rester en bonne santé : améliorer ma capacité respiratoire, booster mon cœur, me muscler légèrement, mais aussi passer un moment à oublier les tracas du quotidien. Je remarque également que les coureurs ont un mental d’acier. Ils atteignent les objectifs qu’ils se fixent. Et étant régulièrement partisane du « je le ferais demain », je pense que commencer une activité sportive de ce type peut m’aider à moins me laisser aller.

J’ai d’ailleurs profité des soldes pour m’équiper : porte bouteille, brassard pour smartphone, legging, chaussures, t-shirt… Plus d’excuses !

sentier des castors

Ressenti de mon premier essai

Sortir à 8h00 du matin pour faire un running sans manger ? Impossible ! Mon corps ne me le permet pas, j’ai donc bu un thé (sucré) et emporté une bouteille d’eau avec du sucre fondu à l’intérieur pour éviter le malaise. J’ai commencé par marcher un peu sur le trottoir, notamment car les voitures garées gênent la circulation des piétons. Puis quand la vue était dégagée, je me suis lancée ! Au début, mes jambes étaient lourdes et comme rouillées. Je faisais de petites foulées et j’ai rapidement trouvé un rythme de respiration agréable.

J’ai la chance d’habiter à côté d’une zone d’anciens chemins de fer, aujourd’hui transformé en grand parc avec des chemins de terre larges et plats. Une partie est ombragée par la forêt, ce qui permet de rester un peu plus au frais. Je me suis étonnée à courir assez longtemps, sans être réellement fatiguée. Au deuxième banc, je me suis arrêtée : j’avais couru 8 minutes sans broncher, et je sais que j’aurai pu continuer un petit peu plus. Je ne vous cache pas que je suis fière d’avoir couru aussi longtemps pour cette première tentative, et surtout sans avoir couru depuis 7 ans !

vallée de la boivre

Alors, on continue ?

Avec les souvenirs du lycée, je m’attendais à souffrir, à ne plus pouvoir respirer et à rester clouée sur le sol. On peut dire que c’était finalement plutôt agréable de courir en se disant qu’on peut tenir plus longtemps ! Ce qui me déplaît, c’est de penser à tout et n’importe quoi, or souvent, je pense aux soucis du quotidien, alors que je cherche le contraire. Mais je ne dis pas mon dernier mot, et si la météo le permet toujours, je courrai à nouveau le matin !

J’ai aussi découvert ce site, qui permet d’obtenir des points échangeables contre des récompenses pour chaque kilomètres parcourus. De quoi rester un peu plus motivée !

Please follow and like us:

6 thoughts on “Mon premier running !

  1. Hello ! Bravo pour cette reprise ! 😀 Une chose : c’est pas super bon de courir à jeun pour une reprise, ne culpabilise pas de prendre un petit déjeuner avant ! Des barres de céréales, ou un gros bol de céréales 1/2h-1h avant c’est très bien.
    En plus, si ton objectif est surtout d’être en forme, c’est presque inutile : c’est un truc pour perdre du poids, pour sécher 🙂
    Bon courage pour tes autres futurs joggings !!

    1. Hello ! Merci beaucoup de tes conseils ! J’avais en effet lu que de courir à jeun permettait de perdre du poids facilement, mais ce n’est pas mon objectif. Puis j’avais peur de me sentir mal avec le ventre plein. Des barres de céréales c’est une très bonne idée !
      A bientôt !

      1. C’est vrai que courir le ventre plein plein, ça embête parfois… (moi je crois que j’ai l’estomac à toute épreuve, mais certaines personnes ont vraiment du mal) Après le tout est de ne pas se gaver de trucs lourds 😉
        A bientôt et bon été !!!

  2. Bravo, c’est une super démarche. En running, les premières sorties sont souvent compliquées mais rapidement on prend du plaisir et on arrive vraiment à se déconnecter du quotidien, c’est là que ça devient génial 🙂

    1. Hello, oui j’ai hâte d’arriver à cette étape pendant laquelle je peux penser à autre chose. Le problème est que j’ai tiujours eu tendance à m’ennuyer en courant !
      À bientot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *