Humeurs

Manger de la viande et faire du yoga : je dis oui !

Aujourd’hui je souhaite vous parler d’un sujet qui me tiens à cœur : le fait d’être végétarien ou non quand on fait du yoga. Cependant je ne vais pas adopter le point de vue d’une végétarienne, car je ne le suis absolument pas !

Je mange de tout : des pâtes, de la viande rouge ou blanche, des légumes, des fruits, du pain, du fromage, des sucreries, du poisson, etc. Et j’aime manger : pour moi c’est un réel plaisir, surtout quand il est question de tester une nouvelle recette (quoi que je suis un peu difficile sur certains aliments et une cuisinière moyenne).

Quand j’ai découvert le yoga, je lisais que l’alimentation associée est bien souvent le végétarisme ou le véganisme. Quoi ? Je dois arrêter de manger de la viande si je veux être une « vraie yogini » ? Mais quel est le lien ? À vrai dire je n’en suis pas certaine.

Viande rouge

Pourquoi devient-on végétarien ou vegan ?

Je pense que la plupart des végétariens et végan répondront qu’ils ne veulent pas contribuer à la mort des animaux, qui eux n’ont rien demandé. Et je suis d’accord avec le principe : certains animaux souffrent à cause d’humains peu scrupuleux de leur sort, et ce n’est absolument pas normal ! Tous les ans nous découvrons des scandales, qu’ils soient sanitaires ou de cruauté envers les animaux. Alors qu’à l’origine, l’homme s’est mis à chasser juste pour manger et survivre.

Quant au véganisme, aller plus loin en ne consommant aucun produit venant d’animaux me rend à la fois perplexe et admirative. Perplexe car malgré ce que j’ai pu lire, la diversité des aliments est plus restreinte, et admirative car il faut beaucoup de courage pour changer à ce point son alimentation !

Une autre raison pouvant être un argument pour stopper la consommation de viande est le fait qu’en manger trop souvent est mauvais pour la santé. Et en bons français que nous sommes, nous mangeons beaucoup (trop !) de viande.

Saumon sauce soja et haricots plats
Saumon sauce soja et haricots plats

Manger de la viande est-il compatible avec la pratique du yoga ?

J’ai tout d’abord envie de dire oui. Et surtout de préciser que ce n’est pas incompatible ! Pratiquer le yoga, c’est vider son esprit d’idées négatives, se relaxer, apprendre à mieux respirer pour se sentir mieux physiquement et moralement. Quel est le lien avec le fait de consommer de la viande ? Je dirais aucun. Bien sûr, il faut avoir une alimentation saine en plus d’une activité sportive pour être bien dans son corps. Légumes et fruits de saison y participent, accompagnés de poisson ou de viande (surtout blanche).

Depuis que je fais du yoga, j’ai en effet ressenti ce besoin de manger mieux, c’est-à-dire de réduire les sucreries, le grignotage (de pop corn salé par exemple) et le fast-food. J’achète beaucoup plus de légumes qu’auparavant, je mange même des fruits au petit-déjeuner (alors qu’avant je me contentais d’un thé ou d’un café).

Mais en aucun cas je n’arrêterai de manger de la viande ou du poisson. Tout d’abord car j’ai été élevé comme ça : un repas du midi sans viande me rend presque triste. Mais aussi car je ne me sens pas rassasiée sans viande. Je suis plutôt mince et j’ai tendance à avoir des petits malaises quand je ne mange pas assez. Et si je n’ai pas de la viande + des légumes ou féculents + un dessert, je tombe comme une mouche !

Ma consommation de viande ne m’empêche pas de faire du yoga. Je préfère d’ailleurs pratique en fin d’après-midi, avant le repas. Et je ne pense pas que « faire du yoga » signifie forcément « changer radicalement sa façon de vivre », sauf peut-être si vous avez une approche spirituelle forte du yoga. In fine, tout est une question de dosage et d’équilibre : une viande rouge par semaine, deux viandes blanches par semaine, et du poisson à volonté, le tout toujours accompagné de légumes frais et de fruits !


Pour conclure, je précise que je respecte les végétariens et végan (et je les admire même !). Pour ma part, j’ai conscience que manger trop de viande n’est pas sain, mais je ne pourrai pas m’en passer. J’en ai d’ailleurs fait l’expérience lorsque j’ai vécu quelques mois en Angleterre : j’avais peu d’argent, et la viande rouge était chère ! Je n’ai donc mangé que du poulet (hors hamburgers lors de sorties) et j’ai ressenti un réel manque au niveau de mon physique. J’avais maigri et je ne me sentais pas du tout en forme. La première chose que j’avais mangé en revenant était du porc au barbecue, et quel plaisir pour les papilles !

Namasté !

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *