Adopter son chat à la SPA : mon expérience

chaton_spa

Si vous me suivez sur Instragram, vous avez certainement remarqué que je poste régulièrement des photos et des stories sur Crème, mon chat. Cette adorable boule de poil que j’ai adopté à la SPA de Poitiers.

J’avais envie de vous raconter mon expérience et pourquoi j’ai décidé de me tourner vers la SPA plutôt qu’une autre association ou bien un particulier.

Un chat : comme un besoin pour moi

J’ai toujours adoré les chats. Quand j’étais petite, de nombreux chats erraient derrière l’appartement où nous vivions et je les observais souvent. Je me souviendrai toujours d’un chat qui a attaqué un gros chien pour protéger ses chatons, et le chien est parti en courant. J’ai toujours trouvé les chats beaux, gracieux et très intelligents.

Mes parents ont fini par accepter d’en adopter un, né dans la rue lorsque nous vivions en Corse. J’aimais tellement ce chat que j’ai vu grandir. Puis quand nous avons déménagé près de Poitiers, elle a donné naissance à 7 chatons, et s’est malheureusement faite renverser par une voiture.

Nous avons gardé les chatons, puisqu’ils pouvaient profiter de la campagne et vivre souvent dehors. Trois d’entre eux sont morts à cause d’une voiture.. Trois autres sont partis (des mâles) et la dernière est morte suite à des complications à cause de la pilule contraceptive. Ils ont eu énormément d’amour dans notre famille et j’en garde un excellent souvenir : donner le biberon notamment.

adoption_chat_spa

Adopter à la SPA

J’attendais avec impatience la fin de mes études pour avoir un appartement plus grand, commencer à travailler et adopter un chat. Je ne sais pas expliquer, mais j’ai besoin d’avoir un chat près de moi. Il fallait que j’adopte.

Or pendant un moment, les propriétaires de l’appartement que nous occupions nous répétaient que nous ne pouvions pas avoir d’animal, que ce n’était pas un jouet, etc. Puis j’ai eu une sorte de déclic et j’ai cherché s’ils avaient le droit d’agir ainsi. Et NON, il n’y a qu’une catégorie de chiens qui peut être interdite. Mais en aucun cas un propriétaire ne peut interdire un chat, tant que les « dommages » qu’il pourrait causer sont réparés par les locataires.

Le hasard a fait qu’une journée portes ouvertes était prévue le 5 décembre 2015 à la SPA de Poitiers. Et cette fois j’avais bien l’intention de trouver le chaton de mes rêves. J’avais déjà remarqué un adorable chaton sur leur forum, un tricolore blanc avec de grosses tâches noires et marrons. Et je m’attendais à le trouver sur place.

En arrivant, des chats disponibles à l’adoption se trouvaient dans une pièce. Mon chéri, plutôt réfractaire à adopter un animal à l’époque, voulait un chat plutôt vieux et tranquille. Bien que je n’ai rien contre les vieux chats, je souhaitais un chaton pour le voir grandir et vieillir.

Le coup de foudre

Il y a avait très peu de chatons, dont l’un m’a griffé le doigt ! Heureusement, une bénévole m’a porté conseil et je lui ai parlé du chaton que j’avais repéré sur le forum. Elle allait se renseigner car le chat était en famille d’accueil chez un bénévole. Quand soudain… un jeune homme plutôt grand est arrivé avec deux chatons dans une cage.

Je me suis approchée et ce fût.. le véritable coup de foudre. Elle était là : une jolie petite chatte tigrée. Elle s’est approchée et j’ai demandé à la prendre dans mes bras. Elle avait déjà 5 mois et avait été trouvée dans la rue avec deux autres chatons. Après un regard suppliant à mon chéri, c’était fait : nous allions l’adopter.

Nous avons été acheter quelques affaires : croquettes, bac à litière et litière, jouets, caisse de transport. Puis de retour à la SPA, nous avons fait les papiers nécessaires et emmené chez nous notre petite Crème.

Quels avantages à adopter à la SPA ?

Un tarif unique selon l’animal (chaton/adulte et mâle/femelle);
Le prix comprend la vaccination de l’animal, la puce, le tatouage;
La stérilisation est obligatoire pour éviter que d’autres chats se retrouvent à la rue;
L’animal est déjà suivi chez un vétérinaire, vous avez la garantie qu’il est en bonne santé.

Notre chat fait véritablement partie de la famille. Ce n’est pas juste un animal qui se balade chez nous. J’ai l’impression que beaucoup de personnes qui n’ont pas d’animaux ont des difficultés à comprendre mon point de vue.

Nous nous en occupons comme si c’était notre enfant : nettoyer la litière, lui donner à manger, la brosser, jouer avec elle, lui couper le bout des griffes. Et j’adore ça, cela fait partie de mon quotidien et nous sommes très complice. Je dirais même qu’elle est fidèle avec nous !

chat_adopte_spa

Mes conseils pour adopter un animal

Un animal a besoin que l’on s’occupe de lui, que l’on joue avec lui, pensez-y;
Qu’allez-vous faire pendant vos vacances ? L’emmener avec vous ? Faire avec à un cat/dog sitter ?
Avez-vous le budget pour vous en occuper ? Nourriture, jouets, frais de vétérinaires…
Allez-vous lui donner tout l’amour du début à la fin ?
Avez-vous assez d’espace ? Un chien se sentira à l’étroit dans un appartement. Un chat lui, a besoin de plus de 30m² pour courir et se dépenser.

Beaucoup trop d’animaux sont abandonnés tous les ans, principalement pendant la période estivale. Les gens se rendent compte que l’animal prend trop de place, est trop contraignant pour partir en vacances. Que font-ils ? Ils les laissent dans la nature, sans repère, sans toit, sans amour.

A la SPA de Poitiers, le refuge est complet avec déjà plus de 500 chats depuis le mois de septembre. Beaucoup trop de personnes sont irresponsables et ce sont les animaux qui en font les frais.


Et vous : avez-vous un animal ? Ou l’avez-vous adopté ? Que pensez-vous de la SPA ?

Suivez moi sur les réseaux sociaux !
0

13 commentaires

  1. Merci pour ce très bel article, Crème est vraiment trop mignonne ! Comme toi je préfèrerai toujours me diriger d’abord vers des refuges comme la SPA avant d’acheter chez un éleveur (encore moins dans une animalerie). Mais cette fois, c’est notre petit chat lui-même qui est venu à nous : il est arrivé très amaigri sur notre terrasse. Ni pucé, ni tatoué, ni castré, on a essayé de retrouver ses maîtres mais en vain. On a donc décidé de le garder, mais on ne saura jamais s’il était perdu ou abandonné. En tout cas, l’important c’est que les animaux errants puissent eux aussi trouver une gentille famille, car comme tu le dis, beaucoup trop de personnes se débarrassent de leurs animaux de compagnie comme des objets…

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire. Et merci pour Crème !
      Je trouve cela tellement triste d’abandonner un animal. J’imagine que si un petit chaton s’est présenté chez toi c’est qu’il était perdu et donc certainelent abandonné.. l’important est qu’il ait trouvé une bonne famille.
      Bise,
      Claire

  2. Que je te comprends ! J’ai grandi en ayant toujours des chats et des chiens, et lorsque j’ai été indépendante j’ai très rapidement pris un chat (et celle de ma sœur venait d’en faire trois adorables, timing parfait !). D’ailleurs ma petite Nara a des airs de Crème 🙂
    C’est une jolie démarche d’adopter un animal, plutôt que de l’acheter dans une animalerie. Je sais qu’aujourd’hui je ne pourrais plus payer pour avoir un animal (sauf dans le cadre de la spa), car ce n’est pas une « chose » que je possède.
    Nous traitons également notre petite boule de poil comme un membre à part entière de la famille, et elle nous le rend à 3000%.
    En tout cas je te souhaite plein de bonheur avec la jolie Crème 🙂

    Bises,
    Nastasia

    1. Hello Nastasia,
      Oui c’est un bonheur la vie avec un chat, comme si elle savait que nous lui offrons une vie meilleure que si elle était enfermée dans une cage.. j’ai vu des photos de ta Nara, en effet elles se ressemblent ! Je ne sais pas pour toi, mais la mienne a un sacré caractère 🙂
      Bise,
      Claire

      1. Haha la mienne également ! C’est un trait de caractère souvent propre aux chats tricolores. Ce sont des calicos (des écailles de tortue, mais avec du blanc), et elles sont réputées pour avoir un sacré tempérament, mais également pour être très affectueuses !

  3. Nous avons aussi adopté une petite minette il y a 3 mois, en passant par une asso locale qui recueille les chats abandonnés. Dans le même esprit que la SPA, les chats sont pucés et vaccinés avant l’adoption, un véto leur a fait un check up complet, et la stérilisation est obligatoire. Comme notre cocotte n’avait que 3 mois à l’adoption, c’est à nous de la faire et l’asso a gardé un chèque de caution en attendant qu’on prouve que la stérilisation est bien faite. Elle a RDV vendredi (mon chatoooon !).
    Ce type de méthode, en plus du questionnaire à remplir avant l’adoption, en effraie plus d’un mais, perso, je trouve ça nécessaire pour que les adoptants prennent bien conscience de ce que cela implique d’adopter un animal. On voit trop d’abandon, c’est intolérable !
    En tout cas, ici, toute la famille est tombée amoureuse de cette petite boule de poils, elle est trop adorable ! <3 (Mode gâteuse activé. J'assume ^^)

    1. Hello ! Merci pour ton témoignage. Je ne comprends pas pourquoi un questionnaire et tout effrayerait les gens.. c’est normal quand on veut un animal de prouver que l’on peut s’en occuper. Mon chéri aussi est tombé amoureux de Crème, alors qu’avant il était retissant devant les chats, comme quoi 🙂
      Bise,
      Claire

  4. Bravo, très bel article 😉

    J’ai moi aussi adoré les chats dès mon enfance, mon 1er chat a grandi avec moi et a vécu 15 ans. Il reste l’un de mes plus beaux souvenirs de jeunesse. Je m’étais promis d’adopter un chat à la SPA dès que je pourrais, je ne concevais pas mon bonheur sans félin. L’occasion s’est présentée il y a 3 ans, ma vie me permettait enfin d’accueillir à nouveau un chat, une amie bénévole à la SPA Lorraine a mis Câline sur ma route …. une jeune chatte d’un an, abandonnée avec sa portée de 3 chatons, qui attendait en famille d’accueil le sevrage de ses petits … avant de devoir retourner au refuge. Mon coeur a craqué, je l’ai adoptée elle et l’un de ses chatons (Merlin). Dans la foulée j’ai rencontré mon compagnon qui adore aussi les chats et nous vivons heureux à la campagne. Mes 2 boules de poil vivent une vie de chat épanouie, flânant dans tous les recoins possibles de la maison ou explorant le territoire à l’extérieur. Ils rendent leur bonheur et l’amour donné au centuple.
    Leur adoption s’est faite dans le cadre d’un contrat SPA, les conditions et le tarif sont clairs dès le début et le même pour tous (il correspond aux frais engagés par la SPA pour le suivi véto). Lorsque vous ramenez votre compagnon chez vous, vous avez donc un animal avec un suivi sanitaire fiable, une identification par puce électronique au fichier national, un bon de stérilisation si celle-ci n’a pas été faite et un traitement anti-parasitaire à jour avec les vaccinations. En contrepartie vous êtes tenus de veiller sur lui (nourriture, soins, présence et respect) ce qui est la moindre des choses. Instables, tête en l’air (vous ne nourrissez ou changez la litière que quand vous y pensez ou êtes d’humeur) s’abstenir ! Renoncez si vous pensez pouvoir vous permettre de faire l’impasse sur les soins véto (« un chat a 7 vies » !) ou « le laisser se débrouiller » dehors quand vous partez en congés, soyez responsables. On ne prend pas un animal juste pour être moins seul ou se divertir, on s’engage en contrepartie à honorer des responsabilités. En résumé, prendre un animal c’est accepter certaines contraintes, certaines dépenses, mais il vous le rendra tellement ! Quand leur regard croise le mien, j’y lis tout l’amour du monde et c’est une de mes forces. Nous avons récemment recueilli une 3e petite boule de poil (Fripouille)…pas par la SPA, c’est elle qui est venue nous trouver, errante et affamée. Après une semaine de patience pour l’apprivoiser, elle a intégré la famille et s’adapte incroyablement vite à sa nouvelle vie. La voir heureuse et en bonne santé est un grand bonheur 🙂 Adopter un animal en détresse est une magnifique expérience …

    1. Hello, merci pour ton article qui complète très bien le mien.
      Nous avons le même amour pour les chats j’ai l’impression ! J’aimerais accueillir tous les chats malheureux du monde, bien sûr ce n’est pas possible mais j’j’espère avoir un jour le courage d’être bénévole à la SPA (je suis très sensible).
      À bientôt,
      Claire

  5. Bonsoir ^^

    Je suis tombée sur ton article grâce à la UNE HC. Je te rejoint sur a peu prêt tout (surtout le coté irresponsable des gens qui ne réfléchissent pas mais y a pas que ça, des maitres qui décèdent ou qui doivent aller à l’hôpital ou maison de repos ça existe aussi 😉 ) sauf que moi ce n’est pas un jeune chat que j’ai acheté mais… un chien. Et vieux en plus! On a eu un coup de cœur pour Laika, une vieille femelle berger allemand de…12 ans! A l’époque. Là elle a fêté ses 14 ans. On n’espère pas la garder 5 ans mais juste lui offrir une belle fin de vie dans un foyer douillet. Et pour l’instant il semblerait qu’on y soit pas trop mal arrivé.

    Je préfère les animaux plus âges parce qu’ils sont de « la bouteille » et l’habitude de vivre en famille. Par contre on ne sait pas ce qu’ils ont subi ni comment ils ont été éduqués mais avec de la patience et beaucoup d’amour on arrive à réaliser des choses… même avec une vieille archive comme la mienne 😉

    Adopter un animal est un beau geste, surtout quand on leurs donne une seconde chance 🙂

    Bonne soirée =)

    1. Hello Cari,
      En effet des animaux se retrouvent aussi à la SPA ou dans des assos car leur maître décèdent ou ne peuvent plus s’occuper d’eux. J’avoue que j’avais plus « peur » d’adopter un vieux chat : on ne sait pas ce qu’il a vécu, s’il va bien s’adapter à sa nouvelle vie, etc. Et puis je trouve cela triste de le voir partir « plus vite ». Mais je te rejoins totalement, chaque animal a droit à une nouvelle vie. D’ailleurs si je devais en adopter un second (j’y pense héhé), pourquoi pas un vieux chat !
      A bientôt,
      Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :